Tony-Garnier.jpg

Par Alain Vollerin

 

En publiant de nombreuses planches originales relatives à l’ensemble de l’œuvre de Tony Garnier, nous voulions rendre hommage à l’un des pères de l’Architecture Moderne, et permettre aux nouvelles générations de le découvrir, puisque rien n’a été édité depuis plus de vingt ans.

 

L’architecte et peintre Louis Thomas qui fut assistant de Tony Garnier à partir de 1923, me disait souvent au cours de nos très nombreuses rencontres : " Tony Garnier était très déçu de sa relation avec Edouard Herriot. Il tenait beaucoup à faire savoir que c’était Victor Augagneur qui lui avait confié ses premiers grands travaux lyonnais. » Indiscutablement, il y eut un malentendu, après l’hôpital Grange-Blanche, Tony Garnier n’emporta plus aucun concours important. Imaginez qu’Edouard Herriot ait eu le courage de construire la Cité Industrielle, la ville de Lyon serait aujourd’hui aussi célèbre et visitée que Chandigar de Le Corbusier ou Brasilia d’Oscar Niemeyer. Je vous propose de retrouver le Grand Prix de Rome, l’auteur de la Cité Industrielle, de Tusculum, des Abattoirs de la Mouche, du Stade de Gerland, etc.

 

Broché. Couverture à rabats. 26 x 24 cm à l’italienne. Bilingue : Français-Anglais.   330 illustrations. 140 p. 39€.

En vente dans les librairies, et à la galerie Nouvelle Echelle d’Or-124 rue de Sèze-Lyon 6e. 06 32 62 93 21