Marie est passée de l’autre côté du bar cette année. Un franc succès – Phot DR

La 17eme édition du festival créé par Marie Rigaud a atteint cette année le taux record de presque 100% de remplissage, avec pas moins de 28 000 spectateurs de décembre à juillet.

Le Printemps de Pérouges, qui s’est terminé la semaine dernière sur le concert d’Emilie Loizeau, devant le décor impressionniste teinté de vert du Parc des « Oiseaux Rares », a cette année affiché une fréquentation record, avec plus de 28 000 spectateurs et presque 100% de remplissage. Les amoureux de musique ont ainsi pu admirer une mosaïque d’artistes et de styles, du lyrique au jazz, en passant par la chanson française, le folk et le classique. Des spectacles de music-hall et de café-théâtre étaient également organisés. Même le Cocorico Swing, fantaisie musicale, vocale et théâtrale autour d’un répertoire de chansons françaises, a affiché complet. Une excellente nouvelle pour le festival, qui existe depuis déjà 17 ans et prépare dès à présent sa 18e saison. En attendant l’année prochaine, quelques dates d’hiver seront bientôt annoncées.