Par Paul Bonnet

Depuis le 18 février 2021, la Ville de Tassin-la-Demi-Lune a mis en place des transports individuels à destination des centres de vaccination. Une aide initiée en partenariat avec le Lions Club Lyon-Charbonnière, dont profitent les personnes de plus de 75 ans.

Tassin n’est pas en guerre, mais le combat est de tous les instants. Rangé derrière son maire, Pascal Charmot, la Ville s’évertue à rendre le quotidien de ses habitants plus facile. Après avoir proposé au préfet du Rhône, Pascal Mailhos, d’accueillir un centre de vaccination (l’Etat n’a pas donné suite, ndlr), instauré une cellule téléphonique dédié au recensement des personnes âgées de plus de 75 ans et demandé auprès de l’État de mettre à disposition des résidences autonomie des doses de vaccin contre le coronavirus, le maire LR entend adoucir encore un plus la vie de ses concitoyens.

Pascal Charmot, maire de Tassin (à gauche sur la photo) a fait appel aux bénévoles du Lions Club pour réaliser cette mission

« Devant les attentes de la population en matière d’accès au vaccin, en particulier les problèmes de mobilités de nos administrés, la Ville a décidé de concentrer ses efforts sur ce qu’elle est en capacité de réaliser en mobilisant ses ressources et les partenaires volontaires », assure le maire (ci-dessus). Après avoir rappelé le dispositif mis en place par la Région, à savoir la prise en charge de 50% des frais de taxis et mis la navette municipale à disposition des résidents, Tassin souhaite aller encore plus loin.

Une centaine de trajets déjà programmés jusqu’à début avril.

Pascal Charmot, épaulé par Caroline Acquaviva (déléguée à la lutte contre les exclusions) et Yohann Hachani (conseiller municipal délégué à la politique seniors), a ainsi présenté la signature d’un partenariat avec le Lions Club Lyon-Charbonnières, de manière à soutenir les habitants de la commune dans leurs déplacements à destination au centre de vaccination.

Effectivement, le Lions Club a réaffirmé sa volonté de mobiliser une dizaine de bénévoles chaque semaine, dans l’optique d’emmener les « personnes les plus âgées ou avec des problèmes importants de mobilité » à leur rendez-vous de vaccination. « La Ville recense les besoins et évalue les personnes prioritaires pour bénéficier de ces navettes individuelles », détaille la Mairie de Tassin-la-Lune. Cette dernière n’en est pas à son coup d’essai. Et ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Le dispositif sera en effet complété par la mise à disposition de navette « seniors » en matinée.