OL : les recrues sont au rendez-vous

20 août, 2009 | DERNIERE MINUTE | 1 commentaire

chquier-aulas Jean-Michel Aulas a signé un chèque de 70 millions d'euros. Un pari risqué mais payant.

 

Par François-Jean Tixier

 

Pour 70 millions d'euros, mieux vaut avoir la main heureuse et les recrues de Lyon, dont le prix inflationniste a été fixé par l'urgence du tour de barrages de qualification à la Ligue des champions mi-août, ont été au rendez-vous face à Anderlecht mercredi 19 août 2009 (5-1).

 

Lisandro, idole de Gerland. Acheté 24 M€ (plus un bonus maximum de 4 M€ lié aux résultats de l'OL), l'international argentin marque but sur but. Face à Anderlecht, il a été impliqué sur trois des cinq buts. Combatif, technique, malin, lucide, il est en train de devenir un véritable leader. Après Sonny Anderson et Juninho, Gerland s'est trouvé une nouvelle idole en Lisandro Lopez. "Je remercie le public qui m'a déjà adopté. Je m'intègre de mieux en mieux. Si je suis bien, je le dois à mes coéquipiers et à l'entraîneur. Je suis très satisfait de mon début de saison", a-t-il dit après la rencontre.

 

Gomis se relance. Sifflé à Saint-Etienne, Bafétimbi Gomis, recruté pour 13 M€ (plus un maximum de 2 M€ de bonus), a trouvé un peu de chaleur du côté de Gerland. Il a été remplacé en fin de partie sous les applaudissements nourris du public lyonnais, après avoir marqué trois buts, en quatre jours, un contre Valenciennes et deux face à Anderlecht. "Les automatismes commencent à venir et nous sommes sûrs de nos qualités, a-t-il commenté mercredi. Notre marge de manœuvre est grande et l'état d'esprit est à la hauteur."

 

Michel Bastos, le dynamiteur. Doté d'une très belle frappe du pied gauche, le Brésilien engagé pour 18 M€ a marqué son premier but avec l'OL mercredi d'un tir puissant rentrant et précis. A droite, comme à gauche, il délivre de bons centres, une qualité inhabituelle à Lyon depuis plusieurs saisons et qui a permis à Gomis de marquer contre Valenciennes sur une reprise de la tête, samedi.

 

Aly Cissokho monte en puissance. Hésitant lors des deux premiers matches de championnat, l'arrière gauche arraché au FC Porto pour 15 M€ a été beaucoup plus dynamique sur le flanc gauche face à Anderlecht, aussi bien défensivement que dans l'animation de son couloir. Il est notamment impliqué sur le quatrième but inscrit par Gomis avec Lisandro comme dernier passeur. Cissokho apporte bien le surnombre par ses dédoublements et ses centres assez précis, lui aussi. "En championnat, j'ai d'abord cherché à assurer défensivement. C'était mon troisième match avec l'équipe. Je sens mieux le ballon, le mouvement de mes équipiers. Je me suis lâché et le système adopté m'ouvre plus le couloir", a-t-il expliqué.

 

Le recrutement est-il clos ? Le président Jean-Michel Aulas laisse la porte ouverte à un achat supplémentaire. "Si Claude Puel veut un joueur, nous pouvons encore recruter", a-t-il dit mercredi. Le dossier menant au milieu international Patrick Vieira (33 ans) ne serait pas clos et a, au moins, fait débat au sein de l'OL, certains évoquant même un contrat au match joué, compte tenu de son état physique incertain. "Je suis satisfait de mon groupe que je considère de qualité, homogène avec un bon état d'esprit. Nous avons tout pour faire une bonne saison", a dit Puel, ne paraissant pas particulièrement motivé pour l'acquisition d'un nouveau joueur.

 

 

 

 

 

1 Commentaire

  1. fred

    8 buts en 2 matchs, bravo messieurs !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

samedi 25 mai

Sainte Sophie


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…