Par Morgan Couturier

Après une première réussie, l’agence lyonnaise White Mirror organise une nouvelle dictée confinée 100% digitale. Une occupation culturelle plutôt bienvenue en ces temps de confinement, d’autant que chaque participant rapporte indirectement des fonds à la fondation des Hospices Civils de Lyon.

Éviter les fautes n’est pas un exercice facile, que l’on parle de politique, de bévues professionnelles ou de simples écarts rédactionnels. Mais puisqu’il n’existe pas meilleur travail sur soi-même que d’apprendre de ses erreurs, l’agence lyonnaise de production Social Média et Relations Presse, White Mirror, met à l’épreuve tous ceux qui le souhaitent, à l’occasion d’un cours d’écriture de la langue française solidaire.

5€ sont reversés à la fondation HCL pour chaque participant

Fort d’un tel élan de générosité, cette dictée confinée et donc 100% digitale, n’aura donc rien à envier aux célèbres dictées de Bernard Pivot, à la seule différence que ce jeudi 26 novembre, celle-ci sera narrée par l’humoriste et comédien Vincent Dedienne, récemment à l’affiche de La Flamme, la série commandée par Canal+.

Bien animée, reste à cette dictée l’objectif de faire mieux que la précédente suivie par une cinquantaine de participants. Le solde pour la Fondation des Hospices Civils de Lyon n’en sera que plus important, en cette période de crise sanitaire. Pour éviter tout accroc, place à la passion des lettres. Le rendez-vous lui, est donné à 11h30. Sans faute !

  • Dictée confinée et digitale, le jeudi 26 novembre 2020 à 11h30.
    Inscription gratuite, via https://lnkd.in/dYSh6f9