Par Marco Polisson, rédacteur en chef

La sortie de ce second magazine, préparé comme celui d’avril en pleine pandémie avec une équipe réduite, est de ces petites victoires chères à Calogero.

Rentrer dans notre coquille le temps du confinement ? Ou poursuivre nos activités éditoriales, alors que les compteurs de CA sont presque tous à zéro, et que nous aurions pu mettre l’intégralité de notre équipe au chômage partiel ? Si nous avons choisi la deuxième option, ce n’est nullement pour fanfaronner mais uniquement par peur de ne jamais nous relever de deux mois d’arrêt complet.

Bien entendu, ce choix implique des dépenses et un endettement accru pour notre media indépendant que nous paierons au prix fort le moment venu. Mais c’était ça ou prendre le risque de nous couper de nos lecteurs et de nos annonceurs. Seule satisfaction, mais non des moindres, votre présence en nombre sur notre site et nos réseaux sociaux qui s’est traduit par une forte hausse de notre audience web.

Lyonpeople.com dans le top des sites d’infos lyonnais…

Pour la première fois de son histoire, lyonpeople.com a dépassé la barre symbolique des 90 000 visiteurs uniques par jour, au cours de la semaine dernière, engrangeant au passage 200 876 pages vues sur une seule journée. Un score qui nous fait monter sur le podium des sites d’infos régionaux. Merci pour votre confiance et votre fidélité.

…mais rien ne remplacera le plaisir du papier glacé

La réouverture des boutiques et donc de 70% de notre réseau de diffusion résonne donc avec le lancement de notre magazine de mai en conditions presque normales.

Au sommaire de cette édition baptisée « le réveil », un dossier coronavirus comprenant les interviews de Christophe Guilloteau, président du département du Rhône ; Jean-Claude Lavorel, président du groupe Lavorel Hôtels, Thierry Fontaine, président de l’UMIH Nuit et Marie Rigaud, directrice du Printemps de Pérouges, contrainte d’annuler son festival dont Sting était la guest-star. L’album photos de saby Maviel et celui de vos photos confinées complètent ce dispositif.

Au rayon gastronomique, Jean Burdy nous dévoile la nouvelle vie qui l’attend après 25 ans passés aux relations publiques de la maison Pernod. A découvrir également sous la plume de Christophe Magnette, la façon dont les maisons Bocuse préparent leur déconfinement. Pas de reportages événementiels, bien évidemment, mais l’essentiel de vos rubriques habituelles : vie lyonnaise, vie économique, moi par mois et carnet mondain.

Les prochains numéros en préparation

En juin, Lyon People sera diffusé – nous l’espérons – dans votre restaurant préféré. Avec, au sommaire, un volumineux dossier d’Yves Espaignet consacré au secteur événementiel et la manière dont ses principaux acteurs lyonnais comptent rebondir.

La parution de notre dossier spécial « Décideurs 2040 » prévue initialement ce mois-ci est reporté à l’automne 2020. Quant au dossier « Dombes, Golf & Gastronomie », il est décalé au mois de juillet. Bonne lecture à toutes et à tous, et prenez bien soin de vous.

La version numérique est accessible gracieusement en cliquant ici
La version papier de ce numéro est disponible par courrier. Envoyez un chèque de 6,19 euros à Lyon People – BP 6171 – 69469 Lyon cedex 09

> Vous n’avez pas été livré ou avez besoin d’un réassort ? Téléphonez à Marie tous les matins de 9h à 13h : 04 72 82 97 78