Alain Bideau quitte le navire

31 janvier, 2008 | DERNIERE MINUTE | 13 commentaires

alain_bideau La vie politique d'Alain Bideau est désormais à ranger au rayon des antiquités

 

Par Marc Polisson

 

Encore une mauvaise nouvelle pour Dominique Perben. L'un des derniers grognards du barrisme vient d'annoncer qu'il ne soutenait plus sa candidature aux élections municipales. Cette première défection pourrrait faire tâche d'huile après la publication des listes définitives annoncée pour samedi.

 

L'exercice est périlleux, Alain Bideau le sait. Depuis plusieurs semaines, il rumine sa mise à l'écart des listes perbenistes (lire son interrogatoire à KGB). La conférence de presse qu'il organisait jeudi matin tenait en cette difficile équation : comment ne pas se faire accuser de quitter un navire en perdition et passer pour un lâche, voire un traître quand on s'est fait autant d'ennemis dans le microcosme politique lyonnais ! Cravate noire et moustache en bataille, le président du Centre Jacques Cartier n'a pas l'esprit chagrin. La veille, il a fêté à Paris l'anniversaire de l'organisateur québequois du festival « juste pour rire » et côtoyé les Bigard et autres Dubosc. Ce qui le met d'humeur joyeuse et potache. Comme un gamin qui va lâcher une grosse caisse dans la classe, il sait que son annonce va empoisonner encore un peu plus la vie du candidat UMP. Encore que. Si Dominique Perben n'a pas répondu à ses multiples sollicitations – la première étant d'obtenir une place éligible – c'est parce qu'il sait que le poids politique d'Alain Bideau est évanescent. Lui-même en a sans doute intimement conscience. C'est pourquoi il se dit soulagé d'annoncer qu'il démissionne de l'UMP et qu'il ouvre une parenthèse dans sa vie politique. Proche de l'ancien Premier ministre Raymond Barre, il ne souhaite plus cautionner le parti présidentiel « centré sur lui-même et plus RPR que jamais ! » Son retrait, alors que les sondages se suivent et tournent à la bérézina (20% d'avance pour Gégé au second tour selon Le Figaro), va faire mauvais effet chez ses amis politiques. Il s'emporte : « C'est moi qui suis trahi par mon propre camp. Perben a exclu ma famille politique ! Je ne soutiendrai pas sa liste car la non-représentation du courant barriste, la droitisation excessive de ses équipes, et ses atermoiements avec les centristes sont incompatibles avec ma vision de la politique » Compte-t-il pour autant passer directement dans le camp adverse avec armes et bagages ? « Je voterai pour celui qui incarnera les valeurs barristes » tente-t-il d'éluder. Mais la demi-douzaine de journalistes présents emmenés par un Gérard Angel en pleine forme n'entend pas lâcher prise. « Pour qui allez-vous voter ? » La question est embarrassante et Bideau embarrassé : « Collomb est meilleur rassembleur mais je n'ai pas encore décidé de voter pour lui ! » finit par lâcher le chercheur-généticien qui s'en va désormais retourner à ses chères études. Sans se faire le plaisir d'une ultime envolée lyrique : « Je ne serai pas le fossoyeur du barrisme ! » Clap de fin.

 

LA REACTION DE L’UMP

« Le groupe UMP du Conseil municipal de Lyon découvre aujourd’hui avec surprise qu’Alain Bideau, Conseiller municipal UMP de la Ville de Lyon soutient le candidat socialiste Gérard Collomb. Alain Bideau qui, tout au long du mandat, a porté les critiques les plus sévères envers Gérard Collomb, notamment contre la politique sportive et culturelle de la Ville et contre l’absence de décision quant au transfert de compétence au niveau du Grand Lyon, semble aujourd’hui avoir changé de camp, sans doute soucieux d’obtenir une hypothétique place éligible sur les listes de Gérard Collomb. Alain Bideau a travaillé, depuis 2004, aux côtés de Dominique Perben dans le cadre de l’association Lyon Nouvel Horizon, et a soutenu sa candidature. Il explique son changement d’orientation politique par le fait que la place qu’il réclamait sur les listes ne lui a pas été accordée. Après avoir supporté, la tête basse, pendant 7 ans, les critiques du Maire de Lyon à l’encontre de son action en tant qu’adjoint aux sports de Raymond Barre, après avoir démissionné de sa vice-présidence au Grand Lyon pour manifester son opposition à la politique de Gérard Collomb, Alain Bideau semble sacrifier son engagement politique pour des motifs purement personnels. Chacun appréciera le sens de cette démarche. »

 

Patrick Huguet Maire du 3ème arrondissement Président du groupe UMP au Conseil municipal de Lyon

13 Commentaires

  1. MDR

    C’est qui Bideau ? Et Barre, il est pas mort ?

    Réponse
  2. robespierre

    On élèvera bientôt une statue en l’honneur du traître bideau… avant de lui couper la tête en place publique !

    Réponse
  3. andre.P

    Qui sera le prochain à quitter le navire…..? Monsieur Bideau va t il partir au quebec pour une retraite bien meritée…

    Réponse
  4. Francisque

    Les prochains à quitter le navire seront certainement les millonistes exclus des listes et de la campagne. On en trouve beaucoup dans le 6ème par exemple.

    Réponse
  5. Franck

    On peut constater que Dominique perben tient ses promesses en matière de renouvellement et de rajeunissement des listes. Que les aigris et les indispensables autoproclamés quittent le navire n’étonnera donc personne.

    Réponse
  6. François

    Je pense que monsieur bideau aurait mieux fait de se taire…

    Réponse
  7. André S

    La question n’est pas de savoir pourquoi Bideau quitte l’UMP mais plutôt de comprendre ce qu’il est allé faire avec cette équipe de bras cassés qui a toujours détesté Raymond Barre. Moi à sa place, je demanderais à Collomb de me prendre dans le 3ème. Il est très copain avec Thierry Philip et ça ferait les pieds à ce pauvre Huguet.

    Réponse
  8. Hugo

    Mr Huguet qui est le prototype du politique minuscule (ils se bousculent à Lyon), est monté au créneau pour déssouder A.Bideau. Voilà qui n’honore pas l’UMP, ramassis de médiocres issus du RPR et de ce qu’il y a de pire à l’UDF. Où Huguet a-t-il vu que Bideau soutenait Collomb ? Pourquoi imagine-t-il que Bideau espère être sur la liste de Collomb ? Fantasme de politicaillon ou volonté de dénigrer Bideau ? Perben battu dans le 3è, que va devenir Huguet ? Il finira à l’infirmerie.

    Réponse
  9. Carole

    je comprends Mr Bideau. au début j’ai cru en Perben, aujourd’hui je suis très décue et je ne voterai pas pour lui. je risque même de voter pour Mr Collomb

    Réponse
  10. MIZO

    Pöurquoi employer des mots comme traitre ou lache ? En politique, tout le monde l’est à un moment ou à un autre.A.Bideau a tjs été fidèle et dévoué à Raymond Barre. J’espère que l’UMP perdra car son communiqué st indigne

    Réponse
  11. bob

    En voilà une bonne nouvelle ! Bideau, ta veste va finir par craquer à force de la retourner !

    Réponse
  12. dgp

    Spectacle désolant de la part de nos politiques locaux: que de retournements de vestes ! A en croire qu’il n’y a plus aucune autre idée à défendre que celle d’être élu ou en tout cas de ne pas essuyer l’affront de perdre…

    Réponse
  13. SP

    Dominique PERBEN a bien raison d’insufler un sang nouveau pour Lyon. Les aigris ne se grandissent pas en crachant dans la soupe. Entre nous, qui sont les conservateurs, les adeptes du ni-ni ou ceux qui agissent ?

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

samedi 25 mai

Sainte Sophie


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…