Réouverture de l’aéroport Saint-Exupéry. Embarquement immédiat vers 27 destinations

8 juin, 2020 | BUSINESS NEWS | 0 commentaires

Par Morgan Couturier

« Journée positivement particulière » selon Tanguy Bertholus, la reprise des vols au sein de l’aéroport Saint-Exupéry ce lundi 8 juin 2020, marque le point de départ d’un redémarrage de l’activité que le président du directoire espère conséquente.

Pour ce faire, 27 destinations sont déjà programmées depuis le tarmac de l’aéroport lyonnais.

Les quelques soucis de démarrage à l’heure de faire décoller la conférence de presse étaient donc un leurre, l’aéroport de Lyon a bel et bien repris le cours de son activité, ce lundi 8 juin, date de la reprise des premiers vols commerciaux, après trois mois d’arrêt d’activité. Un événement salué comme il se doit par Tanguy Bertholus, le président du directoire, ravi de revoir les Lyonnais abonder à l’intérieur de l’aéroport.

« La demande est réelle, elle existe », s’est-il réjoui. Car si cette dernière ne peut encore être totalement assouvie en raison de sa corrélation avec l’ouverture des frontières, les Aéroports de Lyon souhaitent l’assouvir autant que possible, en atteste la réouverture de 27 destinations*, dont 19 sur le territoire français.

Un chiffre logiquement inférieur aux 130 destinations effectives avant la crise, mais devant la nécessité de respecter un certain nombre de mesures, la reprise de l’activité s’annonce longue et progressive.

Emirates planche sur un vol vers Dubaï à partir de septembre

Comme pour tout vol de ce type, l’essentiel était donc de réussir le décollage. Avec l’appui de neuf compagnies aériennes (contre 60 habituellement, ndlr), le défi semble avoir été surmonté, en atteste la bonne fréquentation observée lors des premiers vols (70% de remplissage, ndlr).

« D’un point de vue loisirs, on commence à voir les tendances de l’été, avec de nombreux vols vers la Corse », décrit ainsi Tanguy Bertholus, qui s’appuie notamment sur la décision de la compagnie Volotea d’instaurer des vols vers Ajaccio, Bastia et Figari cet été.

« En Europe, c’est le Portugal qui va pouvoir profiter des réouvertures de lignes », poursuit le président du directoire, alors qu’Amsterdam, Francfort et Munich bénéficient également de pistes de décollage, Cluj et Bucarest devant suivre d’ici la fin du mois. « Les prix sont aujourd’hui très attractifs », n’a pas manqué de rappeler le maitre des lieux.

Outre la distribution de 5000 kits de protection, l’aéroport met en place des « points informations et assistance médicale »

Reste qu’en cette période de déconfinement, où la peur d’être contaminé anime toujours le quotidien des Français, l’aéroport Saint-Exupéry était également attendu sur sa capacité à respecter les mesures de sécurité. Sur ce sujet, l’infrastructure lyonnaise n’a pas lésiné sur les moyens. « Nous voulons faire en sorte que tous les passagers qui vont avoir à reprendre l’avion puisse voyager en toute sécurité », a décrit pour sa part Cédric Fechter.

En ce sens, le terminal 2 s’est octroyé un léger rafraichissement, avec l’installation de plus de 1000 marquages au sol, de 300 protections en plexiglas, de 46 bornes de gel hydroalcoolique ou encore de 200 bandes « stop assise », « des bandes qui permettent de s’assurer qu’une assise sur deux ne soit pas disponible pour les passagers, de façon à qu’ils puissent attendre leur embarquement en toute sécurité », poursuit le directeur général de Lyon Aéroport.

Avant de préciser : « tous les passagers doivent porter un masque jusqu’à leur embarcation dans l’avion. Néanmoins, on ne souhaite pas que les mesures sanitaires soient vécues comme une contrainte ».

À bord de l’avion, le dispositif de sécurité est fixé par la compagnie

L’essentiel se trouve ailleurs, à savoir dans la nécessité de motiver les clients à retrouver le chemin du tarmac, et ainsi rebooster un secteur représentant pas moins d’1,8 milliard d’euros. Prêt à redécoller, l’aéroport Saint-Exupéry espère désormais remplir les avions autant que faire se peut. En cas de bons résultats, ces derniers pourraient être amenés à voler plus loin. Et plus souvent. En somme, voler librement.

*Parmi les 27 destinations proposées actuellement figurent Ajaccio, Bastia, Calvi, Figari, Biarritz, Bordeaux, Brest, Caen, Lille, Nantes, Nice, Paris CDG, Pau, Rennes, Strasbourg, Toulouse, Limoges, Poitiers, La Rochelle, Amsterdam, Francfort, Munich, Faro, Lisbonne, Porto, Bucarest et Cluj.

> Plus d’informations sur www.lyonaeroports.com

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 24 mai

Saint Donatien


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…