Par Lucas Mollard

Apparu sur le net depuis seulement trois semaines, le site web Ourscom.fr propose déjà près de 200 infos sur les dernières tendances en termes de communication et de marketing à Lyon, mais également sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Tel un phénix, ce nouveau média a su renaître des cendres d’InterMédia… Pas étonnant, quand on sait que ses deux fondateurs Mathieu Ozanam et Julien Servant sont d’anciens employés du guide régional, placé en liquidation judiciaire le 4 juillet 2019. Un duo, très vite rejoint par le dirigeant de Soway Media François Quairel, ainsi que le président d’Unagi, Marc Renau.

A la barre du tribunal de commerce, Mathieu Ozanam a d’ailleurs requis le nom du guide professionnel fondé par Jacques Simonet* pour son nouveau média. Sans succès… « On a donc décidé de l’appeler Our(s), comme l’encadré qui répond à la question « qui fait quoi ? » en presse écrite, et sans le « s », cela donne Our, de l’anglais, les nôtres », décrit le fondateur.

La mise en place d’une revue trimestrielle

En avril, le média professionnel compte diversifier son offre, avec l’élaboration d’une revue trimestrielle. « Sur le web, on est réactif à l’actualité pour répondre aux besoins du lecteur qui cherche à consommer de l’information, tandis que notre future revue sera un objet plus recherché, avec des papiers d’analyse », concède Mathieu.

Pour la maquette, les deux associés ont pu compter sur le coup de main du co-fondateur et directeur associé de Kiblind, Jean Tourette. « On admire leur travail ! », avoue volontiers, le rédacteur en chef du jeune média.

L’accent sur l’événementiel

« On mêle nos expériences pour se diversifier », poursuit-il, d’autant que l’esprit d’équipe prime pour Mathieu, dont l’association avec le président d’Unagi (groupe spécialiste de l’événementiel), ne pouvait pas mieux tomber pour organiser une soirée trophée.

« En automne, on compte mettre en place un trophée de la communication régionale. Le Progrès organise pas mal de trophées, mais le milieu de la communication n’est pas encore récompensé dans notre région. Notre volonté est de valoriser le travail des entreprises et des agences de com’ » !

*Le fondateur d’InterMedia bataille pour conserver sa marque. Jacques Simonet édite désormais la lettre numérique news_de_com