Par Morgan Couturier

Spécialisée dans la stratégie de contenus, l’agence Gliddde et sa directrice Léa Humbert entendent s’imposer sur le marché de la communication lyonnaise, en s’adaptant aux besoins de chacun.

C’est là l’art de la communication, les mots ayant plusieurs sens, il est facile de jouer avec eux, de se les approprier pour en faire sa force. Un talent que partage Léa Humbert qui, contrairement à de possibles traductions de Glide, n’est pas du genre à planer.

À 31 ans, l’entrepreneuse s’affirme plutôt comme une jeune femme sûre d’elle qui, malgré ses jeunes années, jouit déjà d’une belle expertise dans le domaine de la communication et de la stratégie de contenus, ce procédé si particulier visant à mettre en valeur certaines marques et leurs produits.

Une agence qui raconte l’histoire des marques

« Je bouge tout le temps. Pour ma société, il fallait un nom qui soit dans le mouvement, qui me corresponde, et qui évoque l’idée de s’entourer des bons éléments pour avancer », soutient cette ancienne pensionnaire de la Sphère des Possibles ou du Nouveau Monde. Une belle ambition que ses clients (B to B ou B to C, ndlr) retrouvent aujourd’hui jusque dans les détails de son logo, où trois D viennent matérialiser la mise en forme de ses idées.

« Trois D, ça se retient, ça reste en tête », poursuit-elle, preuve que sous ses ordres, chaque détail est minutieusement étudié. Car là réside l’ambition de Gliddde, cette société, qui dans un monde de plus en plus digitalisé, avance l’idée qu’agir se fait d’abord en fonction de la problématique du client, en adaptant ses compétences aux besoins et aux finances de celui-ci.

Une véritable analyse du marché, des cibles et des besoins du client

« Avant de définir une stratégie de contenus, il y a tout une analyse des cibles, de ce qu’elles veulent et du rapport qu’elles peuvent avoir avec le produit ou le service mis en avant. Notre but est d’analyser correctement le marché et les cibles, pour proposer une stratégie juste et ensuite réfléchir à la créativité du message et la réalisation que l’on va faire », souligne Léa Humbert, qui dans sa quête du buzz, se montre pleine de bonnes ressources.

En quelques semaines, les exemples ne semblent pas manquer. Une mise en avant séduisante, vouée à promouvoir chacun de ses clients. Le coup fut réussi, autant que les premiers pas de Gliddde dans un marché où communiquer ne se résume plus à simplement poster sur les réseaux sociaux. Le mieux reste encore de voir ses messages planer dans l’esprit des clients.