Texte : Morgan Couturier. Dans la lignée de ses interviews diffusées sur sa plateforme I-Médias Positif, Frédéric Duval s’affiche désormais sous une bannière complémentaire : Lyon Positif. Une plateforme TV sur laquelle le Lyonnais espère regrouper bon nombre de sujets inspirants sur Lyon et sa région.

Il ne cesse de voir la vie du bon côté, et c’est en cela sa force, depuis que Frédéric Duval s’essaye au rude exercice du média politique. Ou plutôt du média positif, à en croire la nouvelle appellation de sa plateforme, initialement baptisée I-Médias Politique (aujourd’hui appelée I-Médias Positif, ndlr). Une philosophie de vie que cet expert en coaching professionnel ne semble pas disposer à écarter, en dépit d’une actualité obscurcie par la crise.

« Rendre visible l’essentiel »

Pour preuve, le 10 février dernier, le Lyonnais s’est affiché sous un visage radieux, idéale représentation de sa nouvelle plateforme TV, baptisée Lyon Positif. Un prolongement naturel, via lequel Frédéric Duval aspire à regrouper des « contenus civiques, citoyens, solidaires, inspirants » et évidemment positifs, sur Lyon et sa Région.

« Cette plateforme unique, repose sur une technologie innovante qui permet d’agréger et d’éditorialiser des contenus provenant de tous les médias et autres plateformes de diffusion », explique-t-il, son site internet devant ainsi regrouper bon nombre de documentaires, reportages et autres entretiens sur la capitale des Gaules et ses environs. Le tout donc, enrichi d’une note de positivisme. À peine lancé, Lyon Positif vit donc heureux. Sans se cacher.

> Plus d’infos sur www.lyonpositif.fr