Photo © DR

(MàJ le 21/03) Muriel Pernin a dévoilé la somme récoltée par Les Atelières après l’appel à souscription publique pour soutenir l’activité des ouvrières-corsetières de Villeurbanne, vendredi 21 mars 2014.

« C’est un exploit », reconnait la directrice sur la page Facebook des Atelières. Alors qu’elle espérait une recapitalisation à hauteur « de 100.000 à 150.000 euros », Muriel Pernin annonce un ticket de 617 150 euros. Elle a informé ses associés vendredi matin. « La mobilisation des Françaises et des Français dépasse toutes nos espérances », se réjouit-elle. Des propositions d’investisseurs n’ayant pu être étudiées, une nouvelle assemblée générale doit se tenir en juin pour recueillir les fonds complémentaires. Forcément, après le succès populaire des ces battantes, tous les regards se tournent désormais vers les banques. Notamment vers la très frileuse BPI. « Il est inimaginable qu’au regard du montant exceptionnel de cette recapitalisation, elles ne nous suivent pas », cadre Pernin. En 2012, une levée de fonds similaire des Atelières avait permis de réunir 250.000 euros.