Jean-Jack Queyranne rend visite aux Atelières

15 juillet, 2013 | BUSINESS NEWS | 0 commentaires

Photo © LB

Par Léna Bouillard

Le président de la région Rhône-Alpes était de passage ce lundi matin aux Atelières de Villeurbanne, à l’invitation de Muriel Pernin, présidente fondatrice, afin de rencontrer les salariés et de prendre conscience de la situation, à l’occasion des six mois d’activité de l’entreprise.

« C’est un pari que la région a soutenu » s’est félicité Jean-Jack Queyranne, invité aux Atelières par Muriel Pernin, présidente fondatrice, en présence de Jean-Paul Bret, le maire de Villeurbanne. En effet, c’est le président de la région Rhône-Alpes qui avait débloqué les 60 000 euros de la région, nécessaires à la mise en activité de l’atelier. « C’est encore une aventure fragile, mais il y a énormément de débouchés » s’est-il réjoui. On ne peut que lui donner raison, car lancées il y a à peine un an à Villeurbanne, les Atelières ne cessent de faire parler d’elles. Symbole du made in France, l’entreprise a même fait de la cocarde son logo et des couleurs du drapeau français la décoration de ses locaux. Dix marques lui font déjà confiance, dont certaines enseignes prestigieuses comme Agnès b, Cache cœur, mais aussi Zahia, et bien sûr Lejaby. De plus, elle emploie désormais 31 employés.

Après la visite des ateliers, les membres fondateurs, ainsi que quelques jeunes couturiers, se sont rassemblés autour d’une table, afin de revenir sur l’aventure dans laquelle ils se sont lancés. La bonne humeur règne parmi les employés, qui insistent l’un après l’autre sur l’aspect participatif du management de l’entreprise. « On nous fait confiance, c’est très valorisant pour nous » résume l’un d’eux. « Notre problème majeur sera de gérer les petites quantités, qui incombent aux collections de luxe » explique Muriel Pernin. Mais l’avenir s’annonce radieux pour les Atelières, qui fourmillent toujours de nouveaux projets. « Nous avons récemment proposé à nos employés une formation en lingerie corsetterie de luxe et venons également d’établir un partenariat avec l’INSA, dans le but d’accueillir bientôt un doctorant en génie productique » explique-t-elle. La présidente fondatrice envisage même d’ouvrir une boutique web, qui proposerait des modèles uniques, créés spécialement pour le site.

 

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 24 mai

Saint Donatien


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…