Le futur visage de la Folie Douce Saint Gervais – Megève – Photos DR

Par Marc Polisson

« Tout sera prêt pour le 20 décembre. Et on vous prépare une ouverture phénoménale !» assure Artur Reversade, enchanté à l’idée d’entamer cette nouvelle aventure gastro-festive au Mont Joux.

Folie Douce travaux 1Le bâtiment existant a été entièrement démoli pour laisser place à une construction à double face (une vers Megève et l’autre vers Saint Gervais) signé de l’architecte Jean-Michel Villot. La petite dernière et cinquième « Folie Douce » comportera une brasserie « La Fruitière » avec cuisine apparente où officiera le chef des Planches Yann Tanneau ainsi qu’une « petite cuisine » (pour ne pas dire self, un mot banni). Luc Reversade a pris en main la décoration des lieux – sa vraie passion – et écumé brocantes et dépôt-vente alpins.

Folie Douce travaux 2La Folie Douce démarrera avec une soixantaine de salariés dont une dizaine de d’artistes. Comme à l’Alpe d’Huez, la famille Reversade s’est associée à Jean-Baptiste Gravier pour monter l’établissement qui sera dirigé par Alexis Baud, de Talloires. A terme, la famille Folie Douce devrait s’enrichir d’autres établissements, très probablement à l’étranger. A suivre.