LE CAFE DU JURA. Dans le Top 50 des meilleurs bouchons lyonnais

14 avril, 2024 | BARS & RESTAURANTS | 0 commentaires

Texte : Philippe Lecoq Cela faisait bientôt cinquante ans qu’elle avait racheté avec Henri le bouchon de la rue Tupin à la famille Neveu, mais cette fois Brigitte a décidé de passer la main.

Jusqu’à ce jour, puisque la vente s’est faite en octobre 2023, c’était toujours elle – bon pied bon œil – qui arpentait le marché Saint-Antoine avec son caddie, c’était elle qui gouvernait la mise en place en cuisine, et arpentait la salle pour saluer les fidèles.

Brigitte Josserand a déjà fait valoir ses droits à la retraite depuis quelques années, mais la scène du Café du Jura est restée son jardin. « Ma mère n’était qu’en semi-retraite. Au lieu de faire 70 heures par semaine, elle faisait 35 heures au restaurant et autant aux prud’hommes… et au golf », sourit Benoît qui l’a rejoint en 2002 quand son papa est tombé malade. Les prud’hommes ? Oui, comme pour rendre ce que la vie lui a offert, Brigitte est aussi conseillère prud’hommale section commerce collège employeur.

Benoît est du voyage. Avec sa maman ils ont accepté l’offre d’Edouard Baudin (Le Val d’Isère) « parce que c’était le bon moment et que j’avais des projets de reconversion », explique-t-il. « J’ai commencé à huit ans, en récurant les gamelles de tête de veau » … Aujourd’hui, son rêve est de devenir boucher, il va tranquillement se former auprès des meilleurs avant – peut-être – de s’installer plus tard à son compte.

Edouard Baudin et son oncle Daniel Mouton reprennent donc une institution, créée en 1867, devenu bouchon dans les années 30, un des plus anciens de la presqu’île. Comme ils savent le faire, et comme Edouard a procédé au Val d’Isère, la transition sera douce, on ne secoue pas une vieille dame (l’institution, pas Brigitte…).

Vincent Julliand, le chef, Nadine et Safia restent en cuisine, ils sont les tenants des recettes et du savoir-faire de Brigitte, Georges demeure en salle, il n’y a plus qu’à servir les merveilles de la famille dont la fameuse tête de veau sauce Henriette Neveu, un must.

Brigitte, elle, va poursuivre son parcours… de golf, et toujours siéger aux prudhommes à raison de 35 heures par semaine. On lui souhaite le meilleur.

Le Café du Jura
25, rue Tupin
69002 Lyon Cordeliers
Tel : 04 78 42 20 57  

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/philippe" target="_self">Philippe Lecoq</a>

Philippe Lecoq

Correspondant Lyon People
Sa longue expérience de journaliste lui octroie une légitimité naturelle. La ville de Lyon  n’a pas de secret pour lui, alors Philippe Lecoq prend un malin plaisir à nous en conter les meilleurs récits, aussi bien au rayon économique que politique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 21 juin

Saint Rodolphe


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…