Lyon. Le boxeur Kader Marouf en vedette sur Netflix

5 décembre, 2023 | Actualités People Lyonnais | 0 commentaires

Texte : Morgan Couturier Ancien champion du monde de Kick Boxing, Kader Marouf s’affiche désormais sur les plateaux de tournage. À l’affiche de la série Pax Masilia d’Olivier Marchal, le boxeur lyonnais aspire à percer dans l’univers du 7e art.

Il avait déjà touché du doigt ce nouveau monde s’ouvrant à lui, sans que celui-ci ne s’avoue vaincu et ne plie le genou. Un temps révolu désormais. Autrefois cantonné aux rôles discrets de figurant et cascadeur, Kader Marouf voit en effet, l’univers du septième art, s’ouvrir enfin à lui. Les portes en grand. Une nouvelle victoire pour le double champion du monde de Kick Boxing, conquis par ce monde qu’il « apprécie de plus en plus ».

Kader et Nicolas Duvauchelle

« J’aime les tournages, l’ambiance des scènes. C’est vraiment spectaculaire. Depuis que j’ai essayé, ça m’attire », exprime-t-il, dans une euphorie assumée. Et ne lui parlez pas de stress, l’ancienne vedette des rings de boxe n’en a jamais connu la définition. Cela ne changera pas. « La première fois, j’étais ébahi, émerveillé. La pression ? Elle est au bar (rires) ! Si tu commences à stresser, tu surjoues et tu deviens mauvais », poursuit-il, heureux comme au temps de ses premiers succès.

Parmi eux, la satisfaction d’obtenir un vrai rôle, visible de tous, laisse au Lyonnais l’espérance d’une deuxième vie faite de suspense, d’action et de notoriété. À commencer par celle que devrait lui accorder le rôle de Carlos Mendez, ce chef de gang imaginé par Olivier Marchal dans sa prochaine série Pax Masilia, diffusée sur Netflix.

Surnommé « le Belmondo du Bled » par Olivier Marchal

« Je l’ai rencontré sur le tournage de Bronx et des Lyonnais. Il m’avait dit qu’il me ferait tourner dans l’un de ses films », avoue Kader Marouf. Avant de briller un jour sur grand écran – de beaux contrats s’étant déjà offerts à lui -, l’ex-organisateur d’événements se contentera pour l’heure, de la célèbre plateforme américaine.

Kader Marouf en compagnie d’Olivier Marchal et de l’acteur Salem Kali, dans les coulisses des scènes de torture pour le film « Overdose »

« Là, c’est vraiment un rôle, avec du texte. C’est kiffant ! Olivier (Marchal) m’appelle le Belmondo du Bled (rires) », expose-t-il, entre deux séances de tournage du côté de la cité phocéenne. Conscient d’avoir su rencontrer les bonnes personnes (Olivier Marchal, Luc Besson, Alain Figlarz), Kader Marouf aspire donc à profiter de cet élan pour entretenir ce qui est pour lui, une habitude : interpréter « beaucoup de rôles pour réussir ».

Foued NABBA dit KOFS rappeur du groupe de JUL, 13 bande organisée, Kader et Moussa MAASKRI au maquillage pour PAX MASSILIA

« Je sais que je suis capable d’en faire plus. J’aime beaucoup les films d’action, mais je ne veux pas être catalogué dans un seul et même style. On dit que j’ai une gueule pour faire du cinéma. Pour autant, je ne veux pas toujours être un gangster. « Je suis ouvert à toute proposition », explique-t-il, dans un ultime round de séduction. Preuve que Kader Marouf sait se vendre et relever les défis. Finies les ceintures : le Lyonnais n’aspire désormais qu’à une chose : endosser le costume de comédien.

> La série Pax Massilia est diffusée à partir du 6 décembre 2023 sur Netflix

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 24 mai

Saint Donatien


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…