Lyon. Dans la famille Morreale, la réussite discrète de Fabio & Anto détonne.

19 avril, 2024 | Actualités Gastronomiques | 0 commentaires

Texte : Morgan Couturier – Fils de Nicolo Morreale, pionnier de la dynastie familiale en terres lyonnaises, Fabio et Anthony Morreale font fructifier cet héritage, au gré de leurs deux restaurants : La Scala Siciliana et Famosa. Construits autour du modèle d’une « cuisine italienne authentique », les deux frères régalent à leur manière, depuis 13 ans. Une saga racontée par Lyon People.

Puisqu’elle sonne un peu comme un hymne à l’Italie, que l’on fredonne avec passion, le célèbre « Sarà perché ti amo » de Richhi et Poveri sonnerait presque comme un idéal résumé musical du récit Morreale. Et pour cause, depuis l’arrivée des premières pastas et des pizzas de Nicolo au restaurant Napoli, en 1981, l’émotion de leur dégustation ne cesse de croître piano piano. Et c’est bien pour cela que tout Lyon les aime. Un amour qui dure, les membres de la famille se chargeant de l’entretenir à leur sauce.

À l’image d’Anthony et Fabio Morreale qui, du haut de leurs 38 et 35 ans, veillent à développer l’héritage de leur paternel, premier à quitter les côtes siciliennes (à 17 ans), pour performer de l’autre côté des Alpes. A l’heure de célébrer leur propre succès, derrière les fourneaux de La Scala Siciliana (depuis 2011) puis de Famosa (ci-dessus), les deux frères ne peuvent s’empêcher de dédier leur succès à leur modèle. À ce pionner, qui sut attirer avec lui, ses frangins, Vito et Franco, et former une dynastie.

« Si on en est là, c’est surtout grâce à lui. Les valeurs siciliennes, il nous les a transmises » avancent, de concert, Fabio et Anthony Morreale qui développent une démarche différente de celle de leurs cousins, Antonio et Marco Morreale. À chacun sa recette du succès. Bercés par le côté « tradition » de leur père, les deux trentenaires se veulent plus posés, comme imprégnés de leurs quartiers.

« Si on en est là, c’est grâce à notre père, Nicolo »

« On ne veut pas 15 restaurants. On tient à amener quelque chose de qualitatif, assez premium », glisse ainsi Anthony Morreale à l’heure de se démarquer. De quoi se remémorer les débuts, dans la « cucina di papà », maillon essentiel pour se former aux rudiments du métier et enregistrer quelques rentrées d’argent. « Quand on avait 12 ans, notre père nous inculquait déjà les valeurs du travail. Il nous faisait débarrasser les tables », dixit Fabio. Il en va de l’éducation familiale.

On n’a rien sans rien, telle est la philosophie de la maison. Alors lorsque le jeune Anthony voulut une montre de luxe, son père lui ordonna de travailler pour la gagner. Depuis, la consigne est restée, gravée dans sa mémoire, tel un souvenir à conter absolument pour justifier leur engagement pour la cuisine. « Nos parents voulaient que l’on ait un certain confort de vie. Ils nous conseillaient de faire autre chose. Mais on ne les a pas forcément écoutés », s’amuse Fabio. On ne dit pas adieu aux traditions.

« On fait ce métier, parce qu’on aime régaler les gens », complète Anthony. Signe que la passion est implacable et le succès limpide. « Nous nous inscrivons dans la continuité de notre père », expriment les deux frères. Les gastronomes lyonnais n’ont pas mis longtemps à adhérer, jusqu’à réveiller avec l’installation de la Scala Siciliana, une rue Commandant Dubois, autrefois endormie, que certains déconseillaient.

Mieux, célébrités et sportifs renommés s’y sont pressés, conquis par les préparations truffées, la pizza Bomber ou les polpettes maison de la Mama, Corinne et de leur sœur, Tiziana, également installées en cuisine. « Le premier soir, on était complet », se réjouissent les deux hommes. Résultat, le site devint trop petit. Et les ambitions trop grandes. Au point de motiver l’ouverture d’un deuxième établissement. En plein cœur de la Croix-Rousse. « Ça faisait un moment que l’on voulait ouvrir un deuxième restaurant », raconte Fabio Morreale. Ainsi naquit Famosa, et ses 80 places, inaugurées en 2023.

L’ouverture d’un bar « Aperativo de Famosa » en mai 2024

 « On avait besoin d’un établissement avec beaucoup de classe, qui donne l’image d’un restaurant italien où l’on se sent bien, plus moderne que la Scala. On a apporté notre touche, qui a rapidement été appréciée », rapporte le frère aîné, séduit par ce pari, justifié par la proximité du parking du Gros Caillou et ses 531 places de stationnement. Depuis, le public y retrouve les mêmes recettes qu’en contrebas, du côté de la Préfecture. Du moins jusqu’à présent.

Fidèles à la théorie du jamais deux sans trois, Fabio et Anthony Morreale se sont accordés un petit plaisir, illustré par le rachat du bar attenant, le San Dragon. Place à « Aperativo de Famosa », un « concept plus simple et convivial », à l’intérieur duquel les clients pourront déguster Spritz et autres verres de vin, en amont ou en aval de leur repas, assis devant une belle verrière avec vue sur l’imposant four à pizza ou à l’étage, au travers d’un espace privatisable à souhait (jusqu’à 20 personnes, ndlr). Tel est le sens de l’histoire et des paroles d’une chanson qui rappelons le, invite à voler toujours haut.

La Scala Siciliana
3, rue Commandant Dubois – 69003 Lyon-Préfecture
Tél. 04 26 00 09 35

Famosa
4bis, rue de Belfort – 69004 Lyon Croix-Rousse
Tél. 04 78 61 73 13

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/morgan" target="_self">Morgan Couturier</a>

Morgan Couturier

Le journaliste de Lyon People, c’est bien lui ! En quête de scoops, toute info est la bienvenue !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

jeudi 30 mai

Saint Ferdinand


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…