David Kimelfeld. Photo © Fabrice Schiff

Le maire socialiste du 4e arrondissement, qui tentera de rempiler à la Croix-Rousse les 23 et 30 mars prochains, s’engage à ne pas quitter la mairie du plateau pour un poste en mairie centrale.

« Les allégations et rumeurs assidûment propagées par notre opposant à l’approche du scrutin et  visant à décrédibiliser mon engagement ne parviendront pas à dissimuler la réalité », allume David Kimelfeld par voie de communiqué. Dans le viseur de celui qui est également 1er fédéral du PS du Rhône, son challenger croix-roussien Emmanuel Hamelin. « Avec comme programme un triste plagiat de nos propositions, avec une difficulté évidente à convaincre les électeurs de son implication personnelle dans notre arrondissement, le dénigrement s’impose comme son principal outil  de fin de campagne. » S’il est réélu maire du 4e arrondissement, David Kimelfeld promet de faire de la colline qui travaille « un territoire évidemment plus solidaire et plus dynamique. »