Christophe Geourjon en 2008. On espère qu’il aura changé de cravate en 2014 – Photo © Fabrice Schiff

Par Léna Bouillard

Le bureau exécutif de l’UDI a tranché mercredi soir et a désigné Christophe Geourjon pour conduire la liste lyonnaise en 2014, face au maire du 2e arrondissement qui se voyait déjà investi…

Le centriste Christophe Geourjon a officiellement reçu ce mercredi l’investiture de l’UDI pour les prochaines municipales lyonnaises suite au combat de coq qui l’a opposé à Denis Broliquier.  L’heureux élu a immédiatement réagi à la nouvelle, se déclarant « honoré » et annonçant qu’il s’attelait dès à présent à la tâche. « Un deuxième travail commence : rassembler les énergies et mettre en place une dynamique pour mars 2014 » a-t-il déclaré. Mais une question demeure dans tous les esprits. Va-t-il ou non s’allier à Michel Havard, dont il reste proche idéologiquement ? Le candidat centriste n’a pas souhaité éclaircir ce point, n’excluant toutefois pas de s’unir à l’UMP, bien qu’il ait promis que les idées de l’UDI seraient présentes au premier tour.  Christophe Geourjon a tout de même évoqué les grandes lignes de son futur programme, qui se concentrera sur l’économie locale, le développement durable, le réhabilitation des places de quartier et l’évolution du projet de Métropole.