Photos © Chris

Par Baudouin Wisselmann

Le grand salon de l’Hôtel de Ville, plein à craquer, recevait jeudi dernier, les élus, la presse et les chefs lyonnais, pour une vue d’ensemble du projet du grand Hôtel Dieu. Qui semble consistant.

cité gastronomie 2016 - 2Le choix de Lyon comme cité internationale de la Gastronomie relève pour le moins d’une évidence historique. Dès 1935, Curnonsky avait désigné Lyon comme « capitale mondiale de la gastronomie ». Gérard Collomb a également souligné à son auditoire l’évidence géographique et professionnelle de notre ville, qui compte de nombreux chefs étoilés, à la confluence de multiples terroirs et au cœur d’une région rassemblant près de 80 AOC. Entre les murs du majestueux Grand Hôtel Dieu restauré par Eiffage et Generim, la Cité s’inscrira dans le patrimoine Lyonnais et honorera par la cuisine saine, la vocation première du lieu : la santé.

cite gastronomie 2016 - 3Le Dôme des Quatre Rangs sera au cœur des 3600 m2 réaménagés par les architectes Albert Constantin, Claire Bertrand et Didier Repellin. On trouvera au rez-de-chaussée, la Cour du Cloître repensée et un restaurant tout en longueur, Le Comptoir. L’entresol sera dédié à un espace d’apprentissage et de démonstration, au Café de la Cité, ainsi qu’à des expositions. On les retrouve aussi au 1er étage, avec le Club des Chefs, et une zone médias plus exclusive, pour la presse et l’administration. Temporaires, d’autres expositions et ateliers culinaires auront lieu au deuxième étage, au programmes desquels, en tant que premier pays invité : le Japon, les traditions et les innovations de sa cuisine ainsi que le premier produit mis à l’honneur : le blé.

Ouverture en décembre 2018 deux mois après l’inauguration de l’hôtel Intercontinental.

cité gastronomie 2016 - 4

CRI_8112

CRI_8114

Mathieu Viannay (Mère Brazier)

Mathieu Viannay (Mère Brazier)

CRI_8118

CRI_8120

CRI_8125

CRI_8127

CRI_8143