Propos recueillis par Paul Bourret

Le Festival des Mauvais Gones a tiré le rideau vendredi 5 avril 2019, avec la projection de « Legend ». Un titre évocateur pour cet événement organisé par Arnaud Thomas, dont la passion pour les gangsters ne cesse de contaminer les Lyonnais.

LP : Quel est votre ressenti après cette troisième édition ?
Arnaud Thomas
 : Elle va au-delà de mes espérances. Nous avons fait plus de 900 entrées à chaque projection, laquelle était égayée à chaque fois par la présence de célébrités comme Jacques Audiart, réalisateur de « Un Prophète », des acteurs comme Moussa Maaskri et Medi Sadoun ou encore par un sportif comme Fabrice Tiozzo. C’est formidable pour les cinéphiles de voir ou revoir ces films et ces célébrités. Quand vous revoyez au cinéma un film que vous avez vu à la télé, et bien vous êtes un homme heureux !

Vous évoquez la présence de célébrités comme Jacques Audiart, quel serait l’invité de vos rêves pour ce festival ?
Il y en a beaucoup ! Mon film préféré est « Il était une fois en Amérique » de Sergio Leone et Robert de Niro est exceptionnel dedans. J’aimerais bien le faire venir de New-York pour le festival !

Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine ?
« Oui, je ne peux pas vous dire beaucoup de choses sur la prochaine édition, mais attendez-vous à des films plus récents et beaucoup plus dynamiques. Toujours avec des cinéphiles, des invités et des célébrités qui seront présentes pour ce festival unique. »