Propos recueillis par Marco Polisson

Au tour des patrons d’agences évènementielles de donner leur position sur les élections municipales de 2008. Ces communicants ont – comme les attachées de presse précédemment interrogées – parmi leurs clients récurrents les institutions ou collectivités publiques… Vont-ils se dérober ? Jacques Marcout a tenté de louvoyer avant de nous donner une réponse claire et précise.

LP : Entre Gérard Collomb et Dominique Perben, votre cœur balance pour…
JM :
Tout d’abord pour être précis, il manque à ce jour dans votre question le candidat Christophe Geourjon (du Modem) qui est un homme peu connu mais estimable. Lyon a besoin d’un maire comme Gérard Collomb proche des gens, des investisseurs et des jeunes créateurs. Je le connais depuis plus de 20 ans. Chaque fois que je lui ai demandé sa participation à des évènements organisés pour des décideurs économiques, il a été présent en regardant l’intérêt pour l’emploi et la Ville et non leur étiquette politique ! Ce que j’apprécie beaucoup. Si il est réélu, l’idéal serait qu’il fasse une ouverture au centre et à droite avec des personnalités comme François Turcas, Nicole Chevassus, François Royer, Gilles Vesco, Jean Flacher…

Quel évènement leur préconiseriez-vous pour leur campagne ?
En général mon métier d’organisateur et de coach en communication m’oblige comme un médecin à garder une confidentialité sur les rapports avec mes clients. Si je suis consulté, vous verrez bien ce que je pourrais créer pour leur campagne… En tout cas quelque chose de visible et d’efficace !