0 Photos © Nico, Robert Saint-Clair et Marco

 

Par Marc Polisson

 

Un vrai régal que ces municipales lyonnaises. Chaque édition nous apporte désormais son lot de surprises, de casquettes, de tôles et de fous-rires. Du vote de Dominique Perben à la victoire de Gégé, de cascades de pleurs en rebondissements ponctués par une gifle retentissante, tous les ingrédients d'un soap opéra à la Lyonnaise étaient réunis. Tournée des buffets et pas de danse dans les grands salons de la république, Lyonpeople vous fait vivre les off de la folle journée du premier tour.

 

1er tour – Dimanche 9 mars 2008

 

1  09h32 – Vote de Dominique Perben

Place des Jacobins. Oups, j'ai bien failli manquer le vote de Dominique Perben. Précis comme une horloge suisse, l'ancien ministre est arrivé à 9h30 pétantes accompagné de son épouse Corinne et de son attachée de presse. Ambiance feutrée, nous sommes une quinzaine autour de lui. Il semble détendu, taquin « alors, il ya des retardataires ? » Et de nous expliquer – avec le sourire – la raison pour laquelle il nous a privé de grasse matinée : il va consacrer sa matinée à faire le tour des bureaux de vote du 3ème en compagnie du maire sortant Patrick Huguet. Malgré les prévisions alarmistes, il aura fait le boulot jusqu'au bout… Dommage qu'il ne soit pas accompagné de ses filles – qu'il a fort jolies – ça mettrait un peu de glamour dans son personnage. Mais la peopolisation, ce n'est pas son truc, il nous l'a dit et répété. Tant mieux pour Gégé, sans complexe de ce côté-là !

 

2  09h55 – Vote de Jacques Haffner

Débarque l'OVNI Jacques Haffner qui sort tout juste d'une bonne cure… de sommeil ! Petit expresso avalé dans sa boutique de la rue Mercière en compagnie des photographes Guillaume Atger et Pascal Fayolle. La fleuriste qui n'a jamais fait mystère de son soutien à Gérard Collomb est accueilli dans le bureau de vote n°16 par le professeur Gignoux, ami personnel de Dominique Perben.

 

3  11h08 – Vote de Gérard Collomb

Groupe scolaire Berlioz (Lyon 9ème). Le bout du monde. Un mur de caméras et de photographes (50 selon l'AFP) pour accueillir le maire sortant qui nous fait la totale en débarquant avec Caroline et ses quatre derniers enfants (Hubert Julien-Lafférrière, compris). En attendant la bénédiction sacrée, il s'agit là d'un véritable baptême du feu pour Camille, 3 mois, qui passe de bras en bras jusqu'à l'urne où Clémence, en habituée, glisse le bulletin paternel, Alexandre ayant par timidité décliné l'offre paternelle.

 

3.bis En observant, amusé, mes confrères photographes s'exciter comme des puces autour du couple Collomb et de ses enfants, je me dis qu'il ne faudrait pas grand-chose pour les faire basculer paparazzi… Dis Nico, tu me débloques le budget ?

 

18h00 – Gymnase Crillon – 6ème

Passage par l'un des plus gros bureaux de vote de l'arrondissement où la température est des plus fraîches. Conséquence des déchirements qu'a vécus l'équipe sortante emmenée par Nicolas Chevassus qui a éjecté de sa liste trois de ses meilleurs éléments : Erick Roux de Bézieux, Rémy Hanachowitz et Béatrice Brac de La Perrière (lire aussi la gifle de Nardone dans la rubrique rumeurs). Cette dernière, adjointe à la petite enfance sortante et donc sortie, a tout de même tenu – courageusement – ce bureau de vote, réussissant à éviter très diplomatiquement la main que souhaitait lui tendre son bourreau Amaury Nardone, venu faire un tour à midi et quart, heure de la sortie de la Rédemption…

 

4 19h30 – Hôtel de Ville

Les grilles de l'Hôtel de Ville, le dernier salon où l'on cause avec Maître Martinon, Géraldine Gacon et sa jolie sœur Vinciane en attendant nos précieuses accréditations… Ambiance studieuse pour les journalistes qui ont déserté la préfecture pour être près de Gégé. Egaré au milieu des encartés, Laurent N feuillette sa lecture favorite, bien éloignée de la politique. Sous les dorures des grands salons, les invités se concentrent autour du buffet avant de suivre par écrans interposés les résultats qui tombent – plus incroyables les uns que les autres – avec la régularité d'un métronome… Inutile de préciser que tous les VIP présents ont la banane quand ils apprennent que Gégé est réélu dès le premier tour ! Dans son bureau, les larmes coulent doucement sur le visage du maire sortant – dixit Robert Marmoz sur son blog – qui a du mal à appréhender l'ampleur de la victoire qui s'annonce.

 

5  Pas le temps de gamberger. Un tonnerre d'applaudissement ponctue son arrivée dans les salons. Emotion plus que triomphalisme, c'est à cet instant la Gégé's touch. « Cette victoire au premier tour, c'est le plus beau cadeau d'anniversaire que mon père pouvait me faire ! » sourit Thomas Collomb, 34 ans, ce dimanche 9 mars ! Non loin de là, ça roucoule sec pour Dodo et Vincent (4 ans au compteur de leur love affair), tandis que Michel Chomarat en pince pour Sylvain. A quand un sauna à l'hôtel de ville ?




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-