Par Marco Polisson

Timing parfait. Huit mois après y avoir accompagné Paul Bocuse dans son dernier voyage, alors que sa nef était recouverte d’échafaudages, nous retrouvons la primatiale Saint Jean-Baptiste magnifiquement rénovée pour l’A Dieu de Régis Neyret.

Qui méritait plus que lui les honneurs de cette cathédrale implantée au cœur d’un quartier qu’il a sauvé de la démolition ? Un épisode que les Lyonnais n’ont pas oublié, en témoigne leur présence massive ce jeudi 19 septembre 2019. « Nous sommes nombreux aujourd’hui à te tenir la main » confirme au lutrin sa sœur Nicole. En l’absence du recteur de la cathédrale, le père Tuloup « parti en retraite », les fidèles sont reçus par le chanoine Bernard Tolon et les 15 agents d’accueil dirigés par Philippe Gabriel.

Une cérémonie sobre présidée par le père Bernard Devert accompagné du père Christian Delorme, empreinte de simplicité et de paradoxe : la présence au premier rang de Gérard Collomb et David Kimelfeld, tous deux connus pour leur politique urbanistique anti patrimoniale a dû faire sourire Régis Neyret depuis le balcon du ciel… Plus légitimes, ses amis de Renaissance du Vieux Lyon, du Patrimoine auralpin, son associé d’InterMedia Jacques Simonet, son ancienne salariée Carole Dufour, rédactrice en chef de Résonances – l’hebdo culturel créé par Régis – de 1975 à 1980 et tous ses amis journalistes et publicitaires (lire leurs témoignages ici).

Régis Neyret, source d’inspiration

Naturellement, de nombreux médias lyonnais étaient représentés. Dans un univers médiatique où le mépris et l’indifférence priment, voir un confrère faire l’unanimité autour de sa personne comme de son œuvre est chose rarissime. Le sauveur du Vieux-Lyon était avant tout un homme de presse qui a inspiré nombre de journalistes dont ceux de notre mensuel. Quand nous éditons nos numéros spéciaux consacrés au patrimoine (Mercière, Bellecour…), quand nous prenons la défense des quartiers de Montchat, de La Guillotière et de la Croix-Rousse, nous nous inscrivons humblement dans ses pas.

Primatiale Saint Jean
Jeudi 19 septembre 2019