Photos © Fabrice Schiff

Par Benjamin Solly et Marc Polisson

L’adjointe de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Égalité des chances à la Ville de Lyon a été décorée des insignes de chevalier dans l’Ordre du Mérite, vendredi 15 novembre.

02

C’est le sénateur socialiste de la Drôme Jean Besson, également président de Rhône-Alpes Tourisme, qui a épinglé Anne-Sophie Condemine, saluant tout à la fois « la carrière associative, professionnelle et politique  » du récipiendaire. Car avant de se lancer en politique, Anne-Sophie a enseigné le Français à Dubaï et au Koweït. Revenue sur Lyon, elle s’investit dans l’association des parents d’élèves PEP dont elle est vice-présidente de 1990 à 2004.

03

C’est auprès d’Anne-Marie Comparini qu’elle fait ses premiers pas en politique. Dans l’opposition, mais son positionnement « d’extrême centre » la rend socialo-compatible. Elle rejoint les listes du maire de Lyon lors de l’entre-deux-tours des élections municipales de 2008. « Nul doute que Gérard Collomb, l’Edouard Herriot du XXIème siècle, vous propose de poursuivre votre mission », glisse un Jean Besson plutôt taquin. La « prime au mérite » dit-on ! Egalement présidente de la Maison de l’Emploi et de la Formation de Lyon, la centriste a récemment mobilisé 240 entreprises dans le cadre de l’évènement « 1 semaine pour 1 emploi ».

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-