Rachid Khimoune, Françoise Petit, Alain Mérieux – Photos © Noël Bourrat

Par Françoise Petit

Pour fêter ses dix ans, la galerie Françoise Souchaud accueille Rachid Khimoune qui expose son travail en deux  temps et supplément d’âme.

Les passants de la place Pradel ce 11 septembre plongèrent leurs regards dans une mer de tortues aux couleurs de la paix. Ce happening  suivi comme un cours d’instruction pacifique par de jeunes écoliers était une jolie réponse au parti-pris d’une biennale réservée aux adultes. Cette armée de casques blancs se fit déjà remarquer sur l’Esplanade du Trocadéro et la plage d’Omaha Beach. Le rendez-vous lyonnais étoffait la mise en lumière des œuvres de l’artiste installées confortablement rue Burdeau.

Pour Pierre Souchaud, « Rachid Khimoune   est un assembleur d’objets qu’il choisit non pour leur fonction platement utilitaire mais en volume dans leur dimension globale,  plastique, symbolique, fantasmatique, allégorique et magique probablement ». L’exposition de cet artiste international, compagnon de vie d’Eve Ruggieri  est en scène jusqu’au 19 octobre chez Françoise Souchaud, infatigable dénicheuse de talents artistiques, orchestrant magistralement des expos improbables. Avec Geneviève Watine – très impliquée dans  cette histoire-  la charismatique  galeriste des pentes de la Croix-Rousse réussit à nous faire rêver… de l’art contemplatif plus que contemporain !!!

La projection diapos, c’est maintenant !

 

2

2. Rachid Khimoune, Gérard Collomb, Alain Mérieux

3

3. Paul-Henri Watine, Geneviève Watine, Rachid Khimoune, Françoise Souchaud, Pierre Souchaud

4

4. Kahina Khimoune, Françoise Souchaud, le père Christian Delorme, Jacques Paté