Photos © Fabrice Schiff

Par Franck Girardet et Marc Polisson

Une victoire, un spectacle à la hauteur de ce stade qui est juste une pure merveille. Jean-Michel Aulas peut être fier de son bébé qui est une enceinte à tomber. Retour sur la journée inaugurale du samedi 9 janvier 2016.

02Les festivités ont débuté à 16h avec le traditionnel coupé de ruban sur la pelouse par Jean-Michel Aulas, le sénateur maire Gérard Collomb, le secrétaire d’Etat aux Sports (lyonnais qui plus est) Thierry Braillard, et le président du conseil régional Laurent Wauquiez. Aucune des grosses légumes pressenties (Sarko, Hollande, Valls…) n’a fait le déplacement. Après les discours officiels dans la Président Box, vint ensuite le match opposant l’OL à la lanterne rouge Troyes.

03Les Lyonnais ont livré une 1ère mi-temps sérieuse ponctuée par un but d’Alexandre Lacazette. La reprise de la seconde mi-temps fut plus compliquée avec un manque de rythme et une égalisation troyenne qu’on a vu arriver à la 64ème. Ce qui a eu le don de remettre les hommes de Bruno Genesio dans le bon sens avec une réalisation superbe de Ghezzal à la 72ème, puis un autre but du même acabit de Ferri à la 80ème. Beauvue a parachevé le feu d’artifice en signant à la 93ème le but du 4-1. Saluons le coaching gagnant de Genesio qui avait fait entrer Beauvue et Ferri peu avant. Seule ombre au tableau la blessure de Maxime Gonalons qui est problématique vu le programme à venir et vu la performance de celui qui a pris sa place en milieu défensif (pour éviter l’acharnement je tairai son nom). Sur le plateau de Canal +, JMA a évoqué 4 à 6 semaines d’indisponibilité pour Max à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

04Place ensuite à une très émouvante Marseillaise* reprise par tout le stade, préambule au spectacle son et lumière qui fut juste magnifique surtout en ce qui concerne les Pockemon Crew et les 1500 jeunes footballeurs qui les accompagnaient. Dur de faire mieux pour démontrer que ce stade est bien plus qu’un stade de foot. Le dessert a été concocté par Will I Am – le choix de cet artiste a été beaucoup commenté – servi par une très belle mise en scène lumineuse signée GL Events. Après avoir grignoté à la Brasserie des Lumières, la nostalgie nous a fait passer par Gerland (fantomatique) et nous a permis de réaliser qu’une page s’est bien tournée avec ce nouveau stade. Chapeau bas à l’ensemble des équipes de l’Olympique Lyonnais pour cette inauguration qui a été un sans-faute. Nous avons déjà envie de revenir au plus vite au Parc Olympique Lyonnais. Pour ceux qui n’ont pu y aller, un seul conseil : foncez !

 

*Vidéo à retrouver sur notre page Facebook

 

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-
13
-
14
-
15
-
16
-
17
-
18
-
19
-
20
-
21
-
22
-