Par Christophe Magnette et Morgan Couturier

Paris : 12 septembre 2019. 350 invités sont attendus ; en milieu de soirée il faudrait presque pousser les murs : ce sont plus de 500 personnes qui – place du Palais-Royal – entre le musée du Louvre et la Comédie-Française, ont assisté à l’inauguration de la Brasserie du Louvre, dernier-né des Brasseries Bocuse.

Heureux (et soulagés) Jérôme Bocuse et Paul-Maurice Morel ont ainsi réussi leur pari : faire briller le nom Bocuse dans la ville Lumière. Pour l’occasion, les Maisons Bocuse, avec Thibaut Gaudin aux manettes, avaient mis les petits plats dans les grands. Les équipes des Brasseries lyonnaises, le restaurant de Collonges représenté par Vincent Leroux et le chef Christophe Muller, la famille, les amis (Jean-Paul Lacombe notamment), des chefs (Guy Savoy, Guillaume Gomez, Michel Roth, Pierre Sang) et Dominique Giraudier, directeur de l’institut Paul-Bocuse ont répondu présent. Les “Lyonnais” aussi, parmi lesquels Olivier Ginon, Marie-Odile Fondeur, Denis de Bénazé, Jean-Claude Anaf et Jean Martinon, Pierre-Guy Cellerier et son épouse Aurélie Cottendin, Jean-Rodolphe Guigonnet, Laurent Bernardeau etc…

Et qui dit soirée parisienne dit célébrités et personnalités. Citons pêle-mêle : le garde des Sceaux, Nicole Belloubet, Jean-François Legaret (maire du 1er arrondissement de Paris), Arnaud Montebourg et l’actuel Défenseur des droits de l’Homme, Jacques Toubon. Marc-Olivier Fogiel, Michel Cymes, Louis Bodin, Karine Ferri, Marine Vignes, Sylvie Tellier, Luana et Paul Belmondo, les acteurs Julie Depardieu, David Brécourt et Christian Vadim, les rugbymen du Stade Français (anciens et actuels joueurs) Pascal Papé (au bras de sa muse Barbara Tournaire), Pierre Rabadan, Jules Plisson et Jonathan Danty, le florilège (non exhaustif) des invités est à l’image du nom célébré ce soir-là : unique. “Avec cette brasserie, c’est un peu de Lyon à Paris, l’esprit de Paul Bocuse en prime.” Une phrase signée d’un Lyonnais-épicurien, Bernard Pivot.

 Jeudi 12 septembre 2019