Par Morgan Couturier

Inspiré par la réussite des clubs lyonnais et la philosophie entrepreneuriale de Jean-Michel Aulas, Laurent Fiard et le Medef ont posé les jalons de leur action pour l’année à venir, dans un cadre atypique, celui du Groupama Stadium.

Il n’a eu de cesse de le répéter, au cours d’un discours prolixe. « Le Medef est en action ». Alors Laurent Fiard veut se donner les moyens de réussir. Quitte à réclamer l’aide de son hôte, le prince des réseaux sociaux, Jean-Michel Aulas. « On va doubler le nombre d’adhésion si vous tweetez le Medef Lyon-Rhône », s’est-il permis, preuve que l’optimisme est de retour du côté des entrepreneurs. La tête pensante de l’OL a feint le tweet, avant de se contenter de saluer « la force vive de la nation ». « Passons à l’action », a pourtant réitéré le président du Medef, appuyé par la conviction que « 2018 est une année de forts enjeux ».

« Une reprise économique se profile. Quand les entreprises reprennent confiance, elles sont bien meilleures que leurs homologues européennes », a-t-il décrit. Face au retour de la croissance, Laurent Fiard a battu le rappel des compétences, 2018 devant être une année « riche en emplois ». Un souhait formulé autour du besoin de poursuivre jusqu’à leur terme les réformes engagées, avec en toile de fond, une nécessaire baisse des dépenses publiques. « Parce que l’industrie du futur, c’est maintenant et c’est ici, à Lyon », a-t-il martelé. Avant d’inviter Laurent Wauquiez et David Kimelfeld à un autre défi, celui d’une union entre la Région et la Métropole. Sourires de rigueur chez les principaux intéressés. A suivre pour sa réalisation…

 Groupama Stadium

Lundi 16 janvier 2018