Par Franck Girardet

Apre aura été la qualification de l’Olympique Lyonnais pour l’ultime phase de la Coupe de la Ligue qui aura lieu samedi 4 avril 2020 au Stade de France. C’est à l’issue de la séance de tirs au but que les Lyonnais ont gagné leur pass pour cette finale.

Dans un Groupama loin d’être rempli malgré l’affiche (35 248 spectateurs qui ont eu le courage de braver le froid et l’horaire du match), l’OL a entamé sa demi-finale de la pire des manières en encaissant un but à la 13ème minute avec une défense totalement figée qui laissa Renato Sanches ajuster notre gardien roumain Tatarusanu d’une frappe à ras de terre. Heureusement les Gones réagirent dans la foulée avec Moussa Dembélé qui transformait un pénalty suite à une main dans la surface de réparation lilloise dès la 17ème minute.

L’intensité était présente mais le jeu brouillon, 1-1 à la mi-temps

Le second acte était du même acabit avec un match fermé et peu d’occasions. C’est le génial Houssem Aouar, assez transparent jusque-là, qui réalisait un pur festival dans la défense lilloise pour mettre une frappe croisée flottante très largement hors de portée du gardien lillois à la 85ème minute. Le Groupama Stadium se voyait déjà en finale mais il était décidé qu’il faudrait passer par bien plus d’émotions. A la 93ème, l’arbitre accorda un pénalty généreux aux Lillois pour une faute (?) de Rafael dans la surface et le LOSC égalisait par Loïc Rémy (formé à l’OL).

La séance de tirs au but arriva et Tatarusanu (héros de la soirée pour le coup) stoppa le premier tir lillois de l’ex-stéphanois Bamba (pour lui cela ne l’était pas) qui ouvrait très mal le bal. L’ensemble des lyonnais réussissait leur tir au but. L’échec du Lillois Sanches donna la qualification aux hommes de Rudi Garcia. 4-2 aux tirs au but.

Coté tribunes VIP, l’affluence était conséquente en Président Box

Le président Aulas s’affichait entouré de Gérard Collomb à sa droite et Yann Cucherat à sa gauche. Une belle symbolique de passation de pouvoir. Force est de constater que si l’opposition lilloise était conséquente sur le terrain, ce ne fut pas le cas pour le maire de Lyon et son adjoint aux Sports car leurs opposants brillaient par leurs absences. Un vide sidéral quels que soient les partis.

Marco Chopin avait retrouvé sa place pour être présent, les dirigeants de Limonest venaient prendre le pouls du lieu avant leur 8ème de finale contre Dijon. Pour une fois certains joueurs nous honoraient de leurs présences avec Léo Dubois et le nouveau venu Karl Toko Ekambi qu’on devrait retrouver sur la pelouse dès ce dimanche contre Toulouse à 15h au Groupama Stadium.

Les tops
– Bertrand TRAORE qui a provoqué et connu moins de déchets.
– Ciprian TATARUSANU qui qualifie son équipe en stoppant un tir au but.
– Houssem AOUAR pour son éclair de génie.

Les flops
– Fernando MARCAL qui est une fois de plus totalement passé à côté.
– THIAGO MENDES avec ses nombreuses pertes de balles.
– RAFAEL pour le penalty provoqué dans les dernières secondes du match.

 

Mardi 21 janvier 2020