Photos © Fabrice Schiff

Par Christian Mure

Pas de fausse note, d’embouteillage ni de pénurie pour cette belle balade gourmande organisée dans le cadre de la Biennale Internationale du Goût par les commerçants des Halles, cornaqués par Claude Polidori et épaulés par Pierre-Yves Gas.

02

Ce fut, de l’avis unanime des participants, une soirée réussie avec tous les meilleurs produits : huitres, tapas, bellotta, fromages, desserts servis à profusion comme si l’on était monté au paradis des gourmets pour choisir tout ce que l’on désire le plus au monde… Le « clou » de ce Festiv’Halle 2015 fut Bruno Bluntzer (Sibilia) découpant un immense saucisson pistaché de 4 mètres et un saucisson brioché de 5 mètres à nouveau dignes du Livre des Records. 

03

Les amateurs d’huitres se pressaient chez Antonin pour les Perles de l’Impératrice de Joël Dupuch (Les Petits Mouchoirs) et chez Merle pour les Utah Beach. Cellerier et ses Gillardeau attiraient toutes les vedettes comme André Safar, Pierre Julien de retour de Marrakech, Emmanuel Imberton de retour de ses vœux et Francis Touboul (anciennement Papaï) qui est l’homme le plus sympathique de la ville. Caroline et Pascal Auclair m’ont emmené goûter la viande excellente de La Boucherie Centrale (Giroud et Perrier) qui est leur fournisseur.

Beaucoup de monde comme pour les fromages de chez Mons avec Etienne Boissy (Meilleur Ouvrier de France) servant sa tarte tout fromage qui est une « tuerie »… On était heureux de retrouver des artistes en tout genre comme Alan qui ne quitte sa « Tour Rose » que pour les grandes occasions. Comme la vie est faite pour s’amuser, la soirée s’est terminée avec la musique à fond au Resto Halles. Les rares commerçants qui n’avaient pas daigné lever le rideau n’ont plus qu’à chausser leurs boules Quies…

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-