Est-ce la pose de la première pierre de l’EHPAD Constant ou la visite de de l’EHPAD Cuvier qui a mis en verve la ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie ? En déplacement à Lyon lundi 11 février 2013 pour cette double inauguration, Michèle Delaunay a suscité une vive polémique  peu de temps après son départ de la capitale des Gaules. A 18h59, la ministre publiait ce message sur son compte Twitter, faisant suite la renonciation de Benoit XVI : « Je dois bien reconnaître que, à tort ou à raison, benoit XVI a oublié de me consulter avant de prendre sa décision  #Age #EmploidesSeniors  » Un commentaire qui a mis le feu à la toile. Après avoir effacé le message incriminé, Michèle Delaunay a évoqué « un clin d’œil peu inspiré », avant de regretter « que ce monde ne supporte plus le moindre instant de sourire. »