C’est en tout cas le projet porté par le restaurateur Christian Têtedoie et plusieurs de ses confrères, qui semble trouver un écho favorable du côté de la Ville de Lyon.

 

Ce marché pourrait être mis en place deux après-midi par semaine à Lyon. « Difficile de le faire le matin, il est impossible de circuler », explique Christian Têtedoie. Exclusivement réservé aux professionnels de la restauration, il doit permettre de réunir les éleveurs et les producteurs locaux. Un souhait qui semble séduire le sénateur-maire Gérard Collomb. Si le lieu reste à définir à Lyon, la ville de Vénissieux a déjà fait part de son souhait d’étendre ce marché aux particuliers les autres jours de la semaine. Affaire à suivre.