Le sommelier du restaurant de la rue Royale, repris en 2008 par le chef lyonnais Mathieu Viannay, a craqué pour un vin dont il détaille les alléchantes caractéristiques dans l’édition du samedi 7 septembre 2012 du Figaro Magazine.

Denis Verneau nous livre sa bouteille coup de cœur de la rentrée : un Grands Champs 2008 . Monocépage (cabernet franc) issu du terroir argilo-calcaire de Touraine, le breuvage développe «des arômes végétaux, de poivron, qui se marient aux notes de framboise» , indique l’expert. Une bouche puissante, relevée par les tannins, pour un rouge estampillé «vin de carnivore, de jouisseur.» Il faut dire que le domaine de 35 ha, situé dans le Loir-et-Cher, est bichonné depuis 2000 par François Mérieau qui a relancé l’affaire familiale. Et à 9€ le flacon en sortie de cave, il serait fou de ne pas tenter l’expérience.