Photos © Fabrice Schiff

Un cadre d’exception pour un moment d’exception. Les invités de Mumm ont eu le privilège de déguster trois cuvées rarissimes de la célèbre maison de champagne à l’occasion d’un mâchon servi dans les salons de l’Auberge de Collonges.

02

Pour sa première visite dans l’antre mythique de Monsieur Paul, Didier Mariotti n’a pas fait dans la demi-mesure. Dans les valises du chef de caves de la Maison Mumm, de très rares flacons de collection, à savoir des magnums millésimés 1985, 1990 et 1996 au tirage limité, représentant chacun une facette du style Cordon Rouge. Seuls 150 magnums de chacun de ces trois grands millésimes sont proposés à certains établissements gastronomiques, cavistes, ou encore à des collectionneurs de grands vins à travers le monde.

03

Surprenant de vivacité, le millésime 1985 exalte les sens par ses notes d’agrumes frais et confits. Leur succèdent les arômes de torréfaction complétés d’épices. En bouche on découvre l’équilibre d’un vin complexe et minéral, à la finale particulièrement longue.

Le millésime 1990 est puissant au nez, il révèle son évolution aromatique par des notes de fruits mûrs et compotés, de nougat, de raisin sec et de torréfaction.

Le caractère fumé au nez du millésime 1996 complète une première impression d’agrumes confits et de fruits au sirop. En bouche, la puissance du millésime crée une sensation de vinosité et d’ampleur. Et la finale dure, tout en fraîcheur…

 

www.barpremium.com

 

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-