© DR

La décision de la commission nationale d’investiture de l’UMP est tombée, jeudi 5 janvier 2015. Le député-maire du Puy en Velay portera bien la liste UMP aux élections régionales de décembre 2015.

Un suspense de façade pour une confirmation attendue. Désigné à l’unanimité des voix, Laurent Wauquiez entre donc officiellement en piste pour les régionales en Rhône-Alpes Auvergne. Le Ponot s’était dévoilé à l’occasion d’une conférence de presse à Lyon en forme de démonstration de force, aux côtés de nombreux élus régionaux. Si Laurent Wauquiez appelle Michel Barnier, candidat déçu à l’investiture, à rejoindre la liste qu’il mènera, ce dernier ne cache pas sa circonspection. En effet, l’ancien commissaire européen prônait l’unité avec les centristes (UDI, MoDem), pas franchement prioritaire pour Wauquiez. « S’il n’y a pas d’union, ça sera sans moi. Je verrai avec mes soutiens quelle forme prendra mon action, mais le combat politicien ne m’intéresse pas. J’aurai sans doute une déception dans ma relation avec Nicolas Sarkozy. Prendre une responsabilité qui nous éloigne de l’unité, c’est une erreur pour la Région et le pays », expliquait Barnier dans les colonnes du quotidien La Montagne jeudi soir.  Du côté des centristes, le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde pourrait désigner un candidat aux régionales « lors d’un bureau exécutif en mars », croit savoir Le Monde.