Lyon-Dubai-01.jpg

Par Benjamin Solly

 

La compagnie aérienne Emirates va lancer sa liaison Lyon-Dubaï à partir du 5 décembre 2012. Magique.

 

Lyon-Dubai-02.jpg

« Ce vol, on y croit beaucoup. » Après le flop de la ligne Lyon-New-York, fermée en 2009, Philippe Bernand, directeur général des Aéroports de Lyon, a accueilli avec beaucoup d’optimisme l’arrivée d’ Emirates sur la plateforme aéroportuaire lyonnaise. Déjà présente à Paris et à Nice, la compagnie a estimé, par la voix de son DG France Thierry Aucoc, que « Lyon correspondait parfaitement aux attentes en termes d’opportunités de développement pour le trafic passager et cargo. »

 

À partir du 5 décembre 2012, Emirates va lancer cinq vols hebdomadaires vers Dubaï (lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi) depuis l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. L’avion, un Airbus A 340-500, quittera Lyon à 21h pour rejoindre sa destination d’arrivée à 6h le lendemain matin. Ticket moyen de l’aller-retour en classe éco : entre 750 et 800 euros. Il faudra compter 2 500 euros pour faire le même vol en business class. Le retour partira de Dubaï à 14h55 pour rallier Lyon aux alentours de 19h40.

 

Le hub de Dubaï, qui dessert 126 destinations est « un des plus efficaces au monde. »  « Devant l’aéroport JFK de New-York », illustre Philippe Bernand. Cette liaison à partir de Lyon va donc permettre la mise en place d’une offre plus large que le simple Golfe Persique : l’ouverture sur l’Asie, la Chine et l’océan indien. Il faudra toutefois trouver un modus vivendi avec l’aéroport de Genève qui propose déjà Dubaï, et dont le taux de remplissage vers cette destination est relativement bas (70%).