toques_blanche_2012_01.jpg

Photo – Fabrice Schiff

Les cuisiniers membres des Toques Blanches étaient réunis à l’Abbaye de Collonges, lundi 16 janvier 2012, pour leur assemblée générale. Avec en point d’orgue (de Barbarie), l’élection du successeur de Christophe Marguin.

15h35 – Arrivée de Paul Bocuse, applaudi par les dizaines de chefs et de partenaires présents. Pose pour la photo officielle avec Nora Berra, secrétaire d’Etat à la Santé et remise à Monsieur Paul de la médaille d’honneur des Toques Blanches Lyonnaises, créée par Nicolas Salagnac.

 

15h55 – Début de l’assemblée générale avec l’intervention de Nora Berra. « Le patrimoine culinaire lyonnais ne date pas d’hier. Dès l’antiquité, la capitale des 3 Gaules se faisait déjà remarquer en la matière » souligne la secrétaire d’Etat qui a rendu hommage aux cuisiniers « pour leur savoir-faire et la transmission de ce savoir. » Nora sait de quoi elle parle « car son compagnon est propriétaire de plusieurs restaurants à Lyon ».  « Ah bon, c’est Monsieur Paul ? » s’interroge malicieusement un participant.

 

16h10François Gaillard intervient en sa qualité de directeur de l’Office de Tourisme. Avec des chiffres qui parlent aux restaurateurs présents : Lyon accueille pour 5,5 millions de touristes par an (dont la moitié en tourisme d’affaires pour les salons et les congrès). C’est également 35 000 emplois directs (dont une grosse partie en hôtellerie, restauration).

 

16h20Christophe Marguin dégaine une seconde médaille… pour Nora Berra. « Merci Christian ! » assure madame la ministre avant de s’éclipser pour le conseil municipal.

 

16h30 – Présentation de la nouvelle campagne du don du sang et des nouveaux partenaires des Toques Blanches Lyonnaises. Rejoignent cette année l’association, les maisons Tec’Hôtel, Champagne Philipponnat, Pago, Parole de boucher, Champagne Bollinger, Chef Market…

 

16h41 – Après les médailles, Christophe dégaine la boite à gifles. Dans son collimateur, les membres de l’association en retard de cotisation (130 euros). Certains ont reçu 16 lettres de relance. La sanction tombe de la bouche présidentielle : sont exclus pour non participation à l’effort de guerre : Davy Tissot (Villa Florentine), Christian Lherm (Arc en Ciel), Pascal Molines et Thomas Ponson (Restaurant Thomas).

 

16h50 – Démarrage de la séquence associative avec l’annonce de la liste des membres du bureau qui ne se représentent pas : Mathieu Viannay, Alex Tornade, Frédéric Berthod et Franck Delhoum. Se représentent au bureau : Christophe Marguin, Laurent Rigal, Arnaud Languille, Laurent Bouvier, Joseph Viola et Olivier Paget.

 

16h58 – Les candidats qui postulent au bureau sont : Julien Gauthier (M), Romain Barthe (Auberge de Clochemerle), John Roziak, Olivier Degand (Les Maritonnes) et Eric Hubert (Musée Gadagne). Les chefs présents remplissent leur bulletin de vote pendant qu’Hervé Bal présente l’annuaire des Toques Blanches (le numéro 2 sortira en novembre 2012) suivi par Laurent Duc, président de l’UMIH du Rhône qui détaille le titre de « Maître-Restaurateur ». 

 

17h12 – Les membres du bureau sortants qui s’étaient retirés (c’est le cas de le dire) pour procéder au dépouillement des bulletins de vote, reviennent avec l’urne. Mais il faut encore patienter pour le résultat.

 

17h17 – Remise des diplômes d’honneur à Pierre Orsi, parrain de la nouvelle promotion, à Doreen Quentel, à Jean-Paul Lacombe (qui prépare les 40 ans de sa présence de Léon de Lyon) et à Bernard Constantin (Larrivoire).

 

17h22 – Remise du Trophée du Chef de l’année, le 20ème ! And the winner is Joseph Viola, récompensé pour son action de revalorisation des bouchons lyonnais. Très ému, le patron de Daniel et Denise , nouveau propriétaire de la Mâchonnerie !

 

17h25 – Intronisation des nouveaux chefs au sein des Toques Blanches Lyonnaises Grégoire Baratier (Le Jean Moulin) Antony Fusco (La Table de Lachassagne) Pierre Deprez (Pierre et Martine) Christophe Foulquier (C Gastronomie) Pascal Nolin (Le Comptoir de Saint Cyr) Roger Jaloux (Brasserie Carnot) Jérémy Galvan (Happy Friend’s Family) Ludovic Boulgakoff (Ludovic B) Frédéric Virte Franck Blanc (Le Canut des Gones) Arai Tsuyoshi (Le 14 février)

 

17h45 – C’est le temps des adieux (enfin presque) et de l’hommage unanime à Christophe Marguin qui reçoit un magnifique trophée de bronze coiffé d’une petite grenouille. «  Je suis très fier d’avoir été le président de la plus belle association de chefs cuisiniers du monde  » assure le chef des Echets qui reste néanmoins au bureau de l’association pour veiller sur son poulain. Un peu comme Poutine avec Medvedev !

 

17h55 – Le nouveau bureau est proclamé et se retire au premier étage pour élire son président.

 

18h02 – Proclamation du résultat tant attendu. Une seule candidature au poste présidentiel. Ce sera désormais à Laurent Bouvier de conduire les 130 chefs lyonnais. Standing ovation pour le nouveau boss des cuisiniers. «  Le lieu est mythique, le parrain aussi, c’est un grand jour pour moi. La barre est tellement haute mais j’essaierai de faire du mieux possible au service de l’association. Joseph Viola est désigné vice-président et j’ai choisi Christophe Marguin comme secrétaire !  » Eclat de rire général pour conclure cette assemblée placée sous les signes de l’humour et de l’émotion.

21h00 – Départ des derniers convives. La nouvelle direction des Toques Blanches va fêter l’intronisation du président Bouvier au Caro de Lyon.