01 En cuisine avec le chef Christophe Marguin – Photos © JP Tedog

 

Lorsque que l'on a entre 16 et 18 ans, l'insouciance et la joie de vivre sont un quotidien pour beaucoup d'adolescents. Eux, ils s'appellent Charlotte, Elisa, Halima, Mohamed ou Sinan et sont atteints de cancer.
 
02  Le jour de ses 18 ans, Charlotte a mis la main à la pâte pour confectionner des tartes au chocolat
   

Un quotidien rempli de doute, de lutte mais aussi d'espoir les obligent à vivre autrement, en particulier avec une alimentation protégée.  Pour combattre ces contraintes de tous les instants et les adoucir, les Toques Blanches Lyonnaises ont décidé d'organiser des ateliers du goût chez une vingtaine d'entre eux. "Il s'agit de leur redonner et surtout de leur faire redécouvrir le plaisir de manger", insistent les chefs de cuisine. Chez Christophe Marguin, l'infatigable président de l'association qui regroupe une bonne centaine de cuisiniers, pâtissiers ou traiteurs, ces cinq adolescents ont revêtu le tablier de chef pour réaliser ravioles de saumon et tartes au chocolat. Si le maniement de l'économe ou la réalisation d'une pâte sablée est parfois encore délicat pour eux, la découverte de l'envers du décor d'un grand restaurant leur a permis de vivre des moments inoubliables, avant de passer à table à côté des clients. "Une fois encore, il faut savoir faire preuve d'humilité" a remarqué Christophe Marguin pour qui, il n'y a pas plus belle chose que le sourire d'un enfant. Si les cuisiniers savent travailler dans la convivialité et s'amuser, ils savent aussi nous montrer qu'ils ont du cœur.

 

 

03 Elisa ne sera pas cuisinière, elle sera Chef !

 

Les "Ateliers du goût" se tiennent dans le cadre du projet "Arts à l'hôpital" et visent mensuellement à concilier traitements contre le cancer avec gastronomie. Ils sont réalisés en partenariat entre les Toques Blanches Lyonnaises et l'IHOP (Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique).