village-open-de-tennis Le village du GPTL sera l'endroit le plus couru de Lyon pendant une semaine – Photo © Fabrice Schiff

 

L'Américain Andy Roddick, 8e joueur mondial, fera face aux meilleurs français et notamment Gilles Simon, finaliste à Madrid, qui rêve encore au Masters de Shanghaï, pour tenter de remporter une seconde fois le tournoi de tennis de Lyon qui se dispute de lundi à dimanche.

 

Tête de série N.1, Roddick s'est imposé cette année à San José, Dubaï et Pékin. Il a été battu cette semaine au 3e tour à Madrid par Gaël Monfils (6-4, 3-6, 6-3), contre qui il s'était imposé en 2005 en finale de l'épreuve lyonnaise, comptant pour l'ATP Tour et dotée de 713.000 euros. C'était sa première participation à ce tournoi qui rapporte 45 points au vainqueur à l'ATP Race, classement calculé sur les résultats 2008.  Sixième de la "Race", Roddick est déjà quasiment qualifié pour le Masters de Shanghaï et son adversaire au 1er tour à Lyon sera Nicolas Mahut. De son côté, Gilles Simon, finaliste au "Masters Series" de Madrid, vainqueur de Rafael Nadal, samedi, peut encore espérer participer au Masters et sera forcément ambitieux à Lyon puis à Paris-Bercy. Lundi, Simon, nouveau N.1 français, sera 9e de la "Race" et aura réduit son écart avec l'Argentin Juan Martin Del Potro, 8e et dernier qualifié potentiel pour Shanghaï, éliminé en quarts de finale à Madrid. Tête de série N.4 à Lyon, il affrontera au 1er tour l'Argentin Juan Monaco (N.44) et dans le meilleur des cas, Simon affronterait Roddick en demi-finales. Jo-Wilfried Tsonga, tête de série N.3, battu en 8e de finale à Madrid par Roger Federer, a, quant à lui, une marge de manœuvre très réduite pour envisager la qualification au Masters qu'il peut toujours atteindre mathématiquement. Il sera opposé au 1er tour à Marc Gicquel (N.39), finaliste en 2006 et 2007. Ce tournoi dont c'est la 22e édition, a souvent réussi aux Français. Sébastien Grosjean, actuellement 99e au classement de l'ATP, invité cette année, est tenant du titre et avant lui, Yannick Noah (1987), Fabrice Santoro (1997), Arnaud Clément (2000), Paul-Henri Mathieu (2002) et Richard Gasquet (2006) se sont imposés. Ils sont quatre Français parmi les têtes de série dans un tableau qui ne compte, avec Roddick, qu'un joueur parmi les dix premiers du classement mondial, cinq dans les 20 meilleurs, et dont les autres grandes vedettes du circuit sont absentes.

  

Tête de séries:

   1. Andy Roddick (USA)

   2. Richard Gasquet (FRA)

   3. Jo-Wilfried Tsonga (FRA)

   4. Gilles Simon (FRA)

   5. Tommy Robredo (ESP)

   6. Ivo Karlovic (CRO)

   7. Robin Soderling (SWE)

   8. Paul-Henri Mathieu (FRA)