01.-Bea-Sophie-Cecile-Charl.jpg Par Stina Masson

 

Le 22 mai prochain aura lieu la deuxième édition de cette course 100% féminine au profit de la lutte contre le cancer. Un événement sportif haut en couleur placé sous le signe de la solidarité dont Sophie Moreau, à l’origine de l’initiative, nous parle avec passion.

 

02bea-sophie-cecile.jpg Neuf marathons à son actif, allant même jusqu’à fouler le bitume du marathon new-yorkais, Sophie Moreau est une adepte convaincue des valeurs du sport et des bienfaits sur la santé physique mais également morale de la pratique d’une activité sportive. Cette femme dynamique décide ainsi en 2009 d’associer les vertus de la course à pied à un combat qui lui tient particulièrement à cœur : la lutte contre le cancer. La perte de plusieurs proches et des rencontres déterminantes déclenchent chez Sophie l’envie de mettre sa ténacité au service de ces femmes qui se battent au quotidien pour lutter contre la maladie. L’idée se précise alors dans la tête de notre adepte de nouveaux challenges : organiser une course dédiée aux femmes pour mobiliser et récolter des fonds. «  Le marathon de Londres ou celui de New York permettent de récolter énormément d’argent. Cela m’a inspiré  ». Car le sujet, aussi douloureux soit-il, est malheureusement toujours d’actualité (230 000 nouveaux cas de cancer du sein sont détectés chaque année). Pas très glamour? Sophie en est consciente, et c’est pour cela qu’elle tient à ce que l’événement soit le plus festif et chaleureux possible. Si les deux parcours (marche de 5 km et course de 5 et 10 km) sont similaires à la course de l’année précédente, l’édition 2011 fait le plein de nouveautés : un village avec de nombreuses animations et interventions de médecins, nutritionnistes, kinés, des groupes de musique disséminés le long du parcours, une garderie pour les petits et d’autres surprises. «  La course de l’année dernière avait été un beau succès avec le versement de 15 000€ à quatre associations de lutte contre le cancer. Cette année on vise beaucoup plus, on espère 4000 coureurs » ambitionne Sophie. Les organisateurs pourront cette année encore compter sur leur parrain Vincent Vittoz, rejoint cette année par une personnalité lyonnaise «  sportive, mère de famille, une marraine idéale  » nous explique Sophie qui tient à conserver la surprise. Si l’événement est strictement féminin, «  parce qu’il y a une fraternité particulière entre femmes, et pas de crainte du regard des autres  », les hommes sont évidemment les bienvenus pour les encourager, et la journée se terminera par un pique-nique géant ou les familles pourront se retrouver. «  Il est primordial de sensibiliser les jeunes à ce fléau qui touche des personnes toujours plus jeunes » insiste Sophie qui propose un tarif spécial étudiants cette année. «  On souhaite ressembler des jeunes, des moins jeunes, des copines, des mères, des filles, en bonne santé, en rémission ou en traitement, bref s’unir et se rassembler autour de cette cause  ». Le dépassement de soi et l’union face à la maladie constituant les moteurs des participantes. De nombreux partenaires tels que le Conseil Général, la région Rhône-Alpes, la ville de Lyon, les Hospices Civils de Lyon ou encore Sanofi, Apicil et Bioderma ont tenu à soutenir l’événement auquel devraient participer Caroline Collomb, Elisabeth Queyranne et Joëlle Mercier. Unies pour prendre une longueur d’avance sur le cancer.

 

Dimanche 22 mai 2011

Domaine de Lacroix Laval (Marcy L’Etoile)

Inscriptions et infos sur www.courirpourelles.com