Par Morgan Couturier

La traditionnelle présentation de l’offre de rentrée a mis en lumière la volonté de la troisième chaîne d’être plus présent en Auvergne Rhône-Alpes. Les nouveautés sont légion.

La saison dernière était « exceptionnelle », dixit André Faucon, directeur régional de France 3. La prochaine semble tout aussi prometteuse, si l’on en croit les nouveautés apportées à la chaine, organisée depuis le mois de janvier, en douze directions régionales. Une restructuration censée rapprocher les journalistes du territoire qui les entoure. C’est en tout cas le souhait de la direction Aura, incarné par le slogan : «  Vous êtes au bon endroit ». « On veut que la télé sorte des murs, qu’elle aille au contact des gens », a insisté Aline Mortamet, déléguée aux antennes et aux programmes France 3 en Auvergne-Rhône-Alpes.

La création de l’émission Un jour en Auvergne-Rhône-Alpes

Dans les faits, cette philosophie s’illustre par une réorganisation des programmes, à commencer par la création de l’émission Un jour en Auvergne-Rhône-Alpes, diffusée un vendredi par mois, en amont de 9h50 le matin, dont la formule se veut plus dynamique. Autre nouveauté, la réalisation de sujets découverte, incrustés dans le JT, toujours dans l’esprit de rapprocher la chaîne de ses spectateurs. Ces derniers bénéficieront également d’un nouveau format d’Enquête de région, retransmis un mercredi par mois, en fin de soirée, alors que l’émission Dimanche en politique, devrait connaître pareil traitement, en s’orientant vers des thématiques d’actualité. Sans oublier le tournage de documentaires, lesquelles vont rapidement garnir les grilles de programmations, à l’image de Allons enfants, diffusé le 20 novembre. Au plus près du public, évidemment.