Par Lucas Mollard

L’heure est au bilan pour la compagnie aérienne Air France-KLM. Avec une hausse de la clientèle sur l’année précédente, l’aéroport de Saint-Exupéry se trouve être le 3e hub de la compagnie, après Paris et Amsterdam.

3 900 000. C’est le nombre de passagers transportés par la compagnie Air-France, au départ de Saint-Exupéry en 2019. Soit une hausse de 4% sur leurs chiffres de l’année précédente. Désormais affichée comme le leader du marché à Lyon (avec 33% de l’offre sur Saint-Exupéry), Air France, accompagnée de ses filiales KLM et Transavia, relie aujourd’hui la capitale des Gaules à près de 47 destinations dans le monde, dont 23 en France Métropolitaine. Depuis janvier 2020, trois nouvelles adresses sont d’ailleurs proposées aux Lyonnais : La Rochelle (via Poitiers), Limoges ou encore Poitiers.

« Ce hub régional majeur du groupe est relié à nos hubs de Paris-Charles de Gaulle et d’Amsterdam-Schiphol, offrant ainsi à nos clients de la région Auvergne-Rhône-Alpes de multiples possibilités de connexions, en France, en Europe et dans le monde entier. Air France-KLM est un acteur économique engagé, créateur de richesse et proche de ses clients. Nos équipes à Lyon entretiennent des liens forts avec nos clients entreprises et les agences de voyages, qui constituent des partenaires à part entière », affirme le directeur des ventes d’Air-France-KLM, Sébastien Guyot.

Une volonté de monter en gamme tout en restant écolo

Après la rénovation de son salon à Saint-Exupéry et de son agence en centre-ville, Air France prend soin d’étendre son offre en proposant des sièges Business Premium. Une exclusivité en France, permettant à ses clients de bénéficier, sans surcoût, d’un service business sur les vols longs et moyens courriers.

En plus de favoriser l’offre économique, Air France reste toutefois attaché aux valeurs écologiques, la compagnie aérienne étant engagée depuis des années dans la réduction d’empreinte carbonique. Les moyens mis en œuvre filent à vitesse grand V. Et pour cause, depuis le début de l’année 2020, les passagers de la compagnie, voyagent sans émission de carbone en France Métropolitaine, au prix de diverses compensations, comme l’instauration de projets de reforestation ou de préservation de la nature.

Un apport financier conséquent à la Région

Une stratégie qui semble porter ses fruits, puisqu’avec ses 2,2 milliard d’euros de retombés annuels en région Auvergne-Rhône-Alpes, le groupe Air France-KLM  génère près de 0,8 % du PIB régional, et soutient quelques 30 700 emplois. Un attachement significatif, puisqu’au lancement de son 2e Airbus A350, la compagnie a opté pour quatre lettres lourdes de sens : Lyon. Fort de ce nouvel outil, Air France n’espère qu’une chose, poursuivre son envol.