plattard-seminaires-busines Debout : Yves Riotton (Séminaires Business), Le Chef Philippe Gauvreau, Frédéric Fass (Pavillon de la Rotonde). Assis : Charles Plattard, Jacques Plattard, Edouard Plattard. Photo © Fabrice Schiff

 

Par Nadine Fageol

 

Invité par Séminaires Business à la nouvelle salle de la Rotonde, l'industriel des matériaux de construction répond par une innovation majeure à venir. L'élaboration de « Technibloc 2», nouvelle génération de bloc béton intégrant une fonction isolation. Ou comment déjeuner sans faim et construire durable.

 

Effervescence des grands jours au Pavillon de la Rotonde en proie à un micro événement. Devant les caméras Philippe Gauvreau bazarde argenterie et vielle vaisselle de l'ancienne salle. 50 € deux coupes de glace en argent, c'est donné si l'on songe à les recycler en coupes de champagne. Épaté, le Caladois Jacques Plattard furète entre cloches argentées et assiettes de présentation, ses deux étudiants de fils découvrent tout un univers et le directeur, Frédéric Fass pas mécontent de surprendre ainsi tout son monde. Bien qu'installé au-delà du péage de Villefranche-sur-Saône, point de rupture avec le monde lyonno-lyonnais, Jacques Plattard est à la tête de la société éponyme spécialisée dans les matériaux de construction depuis 1885. Avec 450 salariés sur 27 sites, la plus importante PME indépendante de Rhône-Alpes regroupe sous le terme générique de matériaux de construction à la fois l'extraction de sable et gravier pour la production de granulat et la fabrication de béton prêt à l'emploi depuis une carrière en eau proche de Villefranche-sur-Saône. Négoce de bois et fourniture de dalle, bordure, tuyau en béton pour le secteur des travaux publics, Plattard, via un groupement d'intérêts économiques, est encore à l'origine en 2006 du « Technibloc », ce bloc béton 100 % naturel aux bordures rectifiées qui a révolutionné la pose, la colle remplaçant le mortier. Résultats, un gain de temps considérable en termes de construction, une mise en œuvre simplifiée pour les ouvriers, des chantiers propres et une résistance au feu d'au moins trois heures. Mais la véritable information est que l'entreprise travaille, à l'élaboration du « Technicbloc n°2 », version évoluée amenée à faire sensation dans le bâtiment car incluant la fonction isolation tant recherchée. Jacques Plattard n'en dit pas plus sur l'innovation qui, menée à terme, pourrait bouleverser la donne de l'entreprise familiale que devraient rejoindre en toute logique Charles actuellement à l'Idrac et Edouard qui fait son droit. Repas d'assemblées générales ou réunions familiales, l'homme a trouvé en la Rotonde la maison idéale. « Certes la nouvelle salle est magnifique mais l'important reste qu'ici il y a tout, une ambiance pas guindée, pas crispée. Un accueil et un chef sans pareil ». Et puis de vieux liens d'amitiés qui unissent le chef d'entreprise au père de Frédéric Fass, Caladois d'origine.