Par Morgan Couturier

Une nouvelle salle de boxe, baptisée Apollo Sporting Club Lyon, a officiellement ouvert ses portes, ce jeudi 1er juillet 2021, dans le sixième arrondissement de Lyon. Avec une ambition : devenir un poids lourd de la discipline.

Patience étant mère de sûreté, il n’est pas encore question de viser la lune. Les précédentes missions Apollo s’en sont chargées pour elle. Nouvelle venue, la salle de boxe et de fitness, Apollo Sporting Club Lyon, aspire à viser juste. Plus simple aussi. Pour son fondateur, Thomas Jacquet, il est donc question de décrocher les clients, ces amateurs du noble art, qui comme lui, se soucient d’adresser… des crochets, des gauches ou bien des droites.

Et s’il faudra du temps pour conquérir la ceinture de club de boxe numéro un, l’ancien rugbyman souhaite s’imposer sur la durée, à l’instar du temps passé à habiller un local de 257m2 autrefois dédié aux Blanchisseries de Lyon, et qu’est venu inaugurer Hervé Brun, adjoint au maire du 6ème (photo ci-dessous).

Hervé Brun, adjoint au maire du 6ème, est venu parfaire son coup droit. Très utile pour renvoyer les écolos dans les cordes…

Dix personnes maximum par séance

« On est parti de rien », souligne le gérant qui, comme tout bon boxeur, s’est résolu à attendre la cloche du premier round. Une première manche retardée par la Covid, quand le Lyonnais d’adoption souhaitait lui, déclencher les hostilités l’hiver dernier. Un coup de massue, mais tombé pour mieux se relever, Apollo Sporting Club Lyon veut désormais trouver la place qui est la sienne, à savoir un « club de boxe loisirs toujours encadré par un coach ».

« Je cherchais un club, mais je ne trouvais rien qui me correspondait. Alors l’idée est venue de créer un club sans engagement mixant boxe française, boxe anglaise, cours de renforcement musculaire, de cardio, et de circuit training. Ici, les coups sont portés, mais pas appuyés », précise le maître des lieux. Une particularité importante, à l’heure d’enchanter un public amené à grimper sur le ring du lundi au dimanche.

Des coups portés, mais pas appuyés

Une amplitude à la Mohammed Ali, qui n’est pas sans rappeler qu’on « ne devient pas champion dans un gymnase. On devient champion grâce à ce qu’on ressent : un désir, un rêve, une vision ». Celle d’Apollo Sporting Club Lyon est donc d’initier ses adeptes à son concept, au moyen de séances réservées selon un principe de crédits.

« Un crédit ouvre l’accès à une séance d’une heure », explique Thomas Jacquet. Vendu 20€ à l’unité, celui-ci peut voir son prix régresser à mesure que les crédits sont commandés. Chose faite, reste à enfiler les gants. Un petit pas pour les clients, un grand pas pour Thomas Jacquet. Qui comme un autre Thomas, exprime déjà la pleine mesure de son espace !

Apollo Sporting Club Lyon
59, rue Sainte-Geneviève – Lyon 6e.
Ouvert du lundi au dimanche de 12h à 14h et de 18h à 22h. 20€ la séance d’une heure. Prix dégressif en fonction du nombre de crédits acquis.
Tél. 06.60.73.21.99.
>Plus d’informations sur le site internet d’
Apollo Sporting Club Lyon