Par Morgan Couturier

Amputée de nombreuses forces vives, la LDLC Asvel n’a pu lutter, face à l’ogre barcelonais, sans doute le plus grand club européen. Les Villeurbannais ont cédé, non sans honneur (60 – 80) dans le cadre de l’EuroLeague de basket.

Un être vous manque et tout est dépeuplé. Alors que dire, lorsque la fatalité des blessures porte l’hécatombe à six artificiers, de précieux éléments qui conduisent, d’ordinaire, l’ASVEL sur le chemin des succès. Des exploits plus encore, lorsque se dresse dans l’incandescente arène de l’Astroballe, le géant catalan du FC Barcelone.

Hélas, à armes inégales, les partenaires d’Elie Okobo (17 points) et Chris Jones (9 points) n’auront pu lutter, à l’exception d’un brillant 2e quart-temps, où le temps de quelques instants, la Green Team se prit à rêver. À entrevoir la chute du leader de l’Euroligue.

Mais là encore, le cœur a ses raisons, que la raison du basket ignore. Point de remontada à l’horizon. Les Espagnols s’envolaient, jusqu’à atteindre des sommets inatteignables (60-80). Du moins pas ce soir-là. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas, mais le spectacle était bien là !

Prochain match Euroligue
ASVEL – Monaco
Ce vendredi 26 novembre à 20h

 L’Astroballe
Vendredi 19 novembre 2021