Par Morgan Couturier

En amour, la beauté intérieure est souvent à privilégier. L’Hostellerie des Bichonnières ne fait que conforter dans cette idée, tant l’émerveillement est total, sitôt son enceinte traversée en direction d’une somptueuse cour intérieure.

Celle-ci n’est que merveille, au point d’inciter les visiteurs à poser bagages pour profiter de ce coin de verdure. Un véritable havre de paix, dessiné par Carole Crétin, maîtresse des lieux depuis moins d’un an (le 3 septembre 2019, ndlr), dont la formation d’architecte intérieur ne peut être mise en doute.

Il faut dire que cette Lyonnaise a mis toute son âme et ses économies (1,4 M€) pour restaurer cet établissement créé il y a 40 ans par Pierre et Micheline, ses parents, autrefois réputés pour leurs talents culinaires. Alors quand la propriété échappa à la famille en 1990, le déchirement fût total, à la hauteur du bonheur de renouer aujourd’hui avec cette auberge trois étoiles.

À bord, sommeillent 13 chambres et un tout nouvel espace bien-être (hammam, sauna et jacuzzi). Côté cuisine, l’héritage familial est entretenu au gré des demandes formulées par les hôtes. Reste que pour Carole, le soutien d’un chef serait le bienvenu. Avec un tel cadre, les candidatures ne devraient pas manquer.

Hostellerie des Bichonnières & Spa
545, route du 3 septembre 1944 – Ambérieux en Dombes – Tél. 04 74 00 82 07
Ouvert tous les jours de 11h à 19h pour la partie hôtel. Restauration sur réservation.
Hôtel de 13 chambres de 121 à 160€.

> Plus d’informations sur www.lesbichonnieres.com