lafille10

 

Rayonnante, passionnée, Gabrielle Deneige (Ludivine Saignier), présentatrice météo sur la chaîne locale en pleine ascension professionnelle rencontre un écrivain, Charles Saint-Denis, aussi brillant pour faire courir sa plume sur le papier que les jeunes femmes dans son lit…

 

Innocente, cette passion la mènera à accepter tout et n’importe quoi de ce type pervers qui a l’âge d’être son père… Face à ce cruel manipulateur (évidemment pris), elle se laissera réconforter dans les bras d’un jeune héritier d’une grande famille lyonnaise…  Tout l’univers chabrolien réuni ! Un jeune dandy (Benoît Magimel) en mal de vivre doté d’une mère pince-fesses et hyper conservatrice (Caroline Sihol). Un écrivain auto satisfait (François Berléand) de l’univers médiocre qui entoure sa petite réussite locale. Quant à Mathilda May, on la retrouve en sulfureuse et sexy attachée de presse. Rôle qui lui colle parfaitement à la peau… Au second plan, le débat vie privée/vie publique qui baigne dans l’univers sordide des parties fines et autres non-dits du milieu. Malgré quelques références à Woody Allen… Faut-il le prendre au drame ou en rire ? Chose certaine, ça va jaser dans le petit monde lyonnais…  Merci Monsieur Chabrol pour cette excellente publicité ! Anne-Sophie Secondi