L’insolite Légion d’Honneur de Michel Le Royer

2 novembre, 2011 | LES GENS | 0 commentaires

Par Marco Polisson

Cette belle gueule de comédien n’a jamais rien fait comme personne. A toujours mené sa barque professionnelle et amoureuse là où on le l’attendait pas. La remise de sa légion d’Honneur, à 79 ans, ne pouvait échapper à la règle.

02.jpg

Habituellement c’est sous les ors des palais de la République que se déroule ce genre de cérémonie. Les récipiendaires du carton d’invitation ont donc dû s’y prendre à deux fois pour s’assurer qu’ils avaient bien saisi le lieu de rendez-vous fixé par Michel Le Royer, à savoir la crypte de l’Eglise Saint-Joseph des Brotteaux. Rue Crillon, un dimanche soir d’automne. Une centaine de fidèles franchit la petite porte dérobée qui conduit au sous-sol de la paroisse. Décor de catacombe mais ambiance « premiers chrétiens », dont l’Histoire nous rapporte qu’ils étaient fort joyeux en dépit des persécutions qu’ils subissaient.

Il faut dire que sur scène, le rôle de monsieur Loyal n’a pas été confié à un triste sire. Au truculent Alain Flick et à son agence de notation personnelle de décerner, en riant, la note AAA à son ami Michel « un passeur de mots, animé par la passion. Dans une société où le Beau et les Lettres ont tendance à disparaître, il est un résistant. » L’écrivain-gentleman Charles André – dont Michel vient de jouer la pièce « Dialogue » dans cette même crypte – embraye en complimentant l’ancien pensionnaire de la Comédie française, « homme d’une exceptionnelle richesse de cœur et d’esprit ».

  03.jpg

Comédien, metteur en scène, doubleur, Michel Le Royer est l’un des derniers monstres sacrés du théâtre. L’amour des beaux textes et de la langue française ont toujours été le fil conducteur d’une carrière qu’il a menée à sa guise. Il a joué pour Gérard Philippe dans « La nouvelle Mandragore » et « Le Cid » mais c’est la série télé « Le chevalier de Maison-Rouge » (photo ci-dessus) qui le fait connaître du grand public. Un enfant de la télé « un peu oublié » et qui se fait rare sur le petit écran (sauf pour les fans de NCIS et de Lost).

« J’ai été trop distrait et un peu cabot. Le théâtre m’a accaparé comme une maîtresse jalouse. Je ne regrette rien », assure-t-il très ému, avant de remercier ses nombreux fans présents. Lyonnais d’adoption depuis son amoureuse rencontre avec Frédérique de Mortain, son « port d’attache », il dirige depuis 2005 « La récréation », une école de théâtre hébergée par la mairie du 6ème. Ses amis lyonnais, cornaqués par Béatrice Denis, n’ont pas lésiné pour lui offrir un splendide buffet achalandé par les maisons Léon, Sibilia, Gamboni, Carlo, Jocteur, Guy, Têtedoie et Bonnard. Des marques d’amitié comme ça, ce n’est pas du cinéma !

  04.jpg

La projection diapos, c’est maintenant !

Crypte de Saint-Joseph des Brotteaux
Dimanche 23 octobre 2011

 0.jpg

0. Le comédien Alain Flick en préambule

 0.jpg

1. Marie-Paule Berchet et Michel Le Royer

 0.jpg

2. L’écrivain Jacques Bruyas et Michel Le Royer

 0.jpg

3. Michel Le Royer félicité par Marcel Berchet

 

 0.jpg

4. Gabriel Paillasson, et Michel Le Royer et Salomé Lepin

 0.jpg

5. Michel Sage et Michel Le Royer

 0.jpg

6. Isabelle Vilgrain, égérie de Michel

 

 0.jpg

7. Patrick Lesueur, Isabelle Vilgrain, Betty Lesueur et Michel Le Royer

 0.jpg

8. Christophe et Adrien Lemoine (Les Swift) qui doublent la série NCIS avec Michel Le Royer

 0.jpg

9. Pierre Orsi et Simone André

 

 0.jpg

10. Annie et Régis Neyret

 0.jpg

11. Béatrice Denis (Purple), Daniel Abbatu (Maison Gamboni), le chef Pierre Orsi, Colette Sibilia et Michel Le Royer

 0.jpg

12. La danseuse Géraldine Lonfat et André Pignat (Compagnie InterFace)

 

 0.jpg

13. Anne, Béatrice, et Michel Le Royer et Frédérique

 0.jpg

14. Service assuré par Manu et Maëlle (Purple)

 0.jpg

15. Françoise Pontanier (Galerie Souchaud), Pierre Souchaud, fondateur du magazine Artension, et Anne-Marie Pallade (AMRP)

 

 0.jpg

16. Sarah et Michel Le Royer

 0.jpg

17. Christian Têtedoie et Michel Le Royer

 0.jpg

18. Dominique Dufayet et Michel Le Royer

 

 0.jpg

19. Le docteur Hervé Boiron

 0.jpg

20. Ambiance musicale assurée par Bosnia Viorel, le clarinettiste de la rue Mercière

 0.jpg

21. Marco (Lyon People), Daniel Abbatu (Gamboni) et Michel Le Royer

 

 0.jpg

22. Michel Le Royer et Frédérique de Mortain. Un amour TGV

 0.jpg

23. Christophe et Adrien Lemoine (Les Swift), Michel Le Royer et le comédien Alain Flick

 0.jpg

24. Notre photographe en profite pour une petite consultation avec le docteur Boiron

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

samedi 25 mai

Sainte Sophie


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…