01.jpg Photos © Fabrice Schiff

 

Par Céline Giraud

 

Martine Jambon , secrétaire générale de l’association Hôpital 2000 vient d’être élevée au grade de Chevalier de la Légion d’honneur pour son combat depuis 28 ans pour équiper les centres antidouleur de pompes à morphine . Pour fêter cette récompense, une réception a été donnée dans les salons de la fondation Mérieux ce mardi 17 mai.

 

02.jpg L’association Hôpital 2000 Pour vaincre la douleur , créée en 1999 à Lyon avec le soutien du sénateur honoraire Lucien Neuwirth, lutte contre la douleur des enfants hospitalisés. Avec sept partenaires, l’association remporte une première victoire puisque le 7 février, 31 pompes à morphine sont offertes aux équipes pédiatriques de l’hôpital Femme Mère Enfant (CHU de Lyon). Elles seront utilisées dans le service de chirurgie, pour traiter la douleur postopératoire, ainsi que dans les services de médecine, contre les douleurs aigues ou chroniques des petits malades hospitalisés. Ce don représente près du quart des pompes disponibles à l’Hôpital Femme Mère Enfant. Mais Hôpital 2000 ne s’arrête pas là. En 2010, à la demande des Hospices civils de Lyon, l’association offre grâce aux laboratoires Boiron , le premier échographe portable au service des urgences de l’Hôpital Edouard Herriot (Lyon 8). Cet appareil permet de réduire la souffrance des patients.  Au total, il s’agit de 1031 pompes à morphines (dont le prix moyenne à 3000 euros la pompe) et 1000 neurostimulateurs que l’association a pu offrir aux services de cancérologie et de soins palliatifs aux hôpitaux français mais également d’outre-mer notamment en Guadeloupe/St Martin. Martine Jambon, représentante d’Hôpital 2000 , a vu le combat de son association honoré le 14 avril dernier, à l’assemblée nationale par Antoine Rufenacht, ancien ministre qui lui a remis sa décoration. Reçue à Lyon dans les salons de la Fondation Mérieux par Chantal et Alain Mérieux, l’heureuse récipiendaire a remercié toutes les personnes qui l’ont soutenue et qui «  ont été touchées par le mal qui est le cancer, la douleur étant plus effrayante que la mort  ». Elle ne manque pas d’ajouter qu’  « il suffit d’avoir été face à la douleur pour comprendre l’autre, pour comprendre que nous pouvons être l’autre, que l’autre peut-être soi !  »

 

Association 2000 Pour vaincre la douleur,

11, cours de Verdun Lyon 2

Tel 04.72.77.02.07

hopital2000@free.fr

 

La projection diapos, c’est maintenant !